Portrait de Malind

Bonjour, j'aurais besoin de plus amples informations, voilà la situation:
Je vis avec ma mère et mon beau père. Ils sont ensemble depuis 7 ans et depuis 6 ans mon beau père reviens régulièrement à la maison comlètement sou à n'en plus tenir debout et devient agressif, dit des choses totalement insupportables à mère et à moi parfois. Ma mère et moi avont essayé de le raisonner de toutes les façons possibles mais rien n'y fait il à l'air de penser qu'il est à prendre tel qu'il est! Cette situation n'est plus supportable pour ma mère.
A la demande de ma mère il en avait parlé à son médecin mais le médecin à décrété qu'il faisait une dépression alors il à seulement pris des médicaments pendant un temps contre ça, ce qui n'a rien changé. Il est également allé voir une psychologue qui à également servi à rien, il n'y est pas allé très longtemps.
Cependant je me demande s'il est vraiment alcoolique car ce n'est pas tout les jours, parfois c'est une ou deux fois par mois ou d'autres fois une fois ou deux par semaine, c'est déjà beaucoup trop mais est ce qu'on peut parler d'alcoolisme et que peut on faire face à ça? Une cure de désintoxication serait elle appropriée?

Portrait de audrey18
J'aime 0

Bonsoir,

Tu dis qu'il boit de temps à autres à être saoul mais cela ne fait pas de lui un alcoolique, un alcoolique boit de l'alcool tous les jours et présente des signes de manque lorsqu'il est à "jeun".
Est ce que ton beau père, en dehors de ses cuites, boit régulièrement vin ou apéritif?
Je pense que les cures de desintoxication sont réservées aux gens qui sont vraiment dépendants de l'alcool mais je ne suis pas spécialiste...
Est ce qu'il reconnait boire de trop?

Portrait de Malind
J'aime 0

Il ne reconnait pas boire de trop c'est ca le probleme, et en réalité je ne sais pas si il boit tous les jours car il est souvent à l'extérieur pour son travail, c'est d'ailleurs en renconrant des clients qu'ils se mettent à boire et donc parfois jusqu'à être ivre mort et c'est nous qui subissont! Alors d'accord, la cure de désontoxication c'est peut être un peu trop mais que faire d'autre alors, nous ne pouvons pas continuer à vivre comme ça...

Portrait de audrey18
J'aime 0

Malheureusement je n'ai pas de solution miracle à te proposer...
On peut essayer d'aider quelqu'un qui boit mais uniquement si la personne veut bien faire face au problême et le reconnaitre. Un alcoolique qui n'a pas la volonté d'arrêter par lui même pourra faire des dizaines de cures mais il recommencera quand-même....
Est ce quand il est en congé ou en week end il consomme de l'alcool également?

Portrait de Malind
J'aime 0

De toute façon c'est soit il veut arréter et accepte de l'aide soit ma mère s'en va, c'est plus vivable.
Il ne boit pas spécialement lorsqu'il est à la maison, comme tout le monde quoi.

Portrait de sev44
J'aime 0

Bonsoir Malind,

Je viens de lire ton message. Mon père est alcoolique mais je n'ai jamais connu la violence car il ne l'était pas et il ne l'est toujours pas.
Cependant je pense qu'avant de parler de cure, il faudrait peut être agir d'une autre façon. Tu dis qu'il est violent enfin agressif, il faudrait peut être que, lorsqu'il rentre ivre, et qu'il devient "agressif" que tu appelles la police. Ca peu, peut être lui faire un électrochoc car malheureusement souvent ce type de tension dérape et l'homme se met vraiment à frapper. Je te dis ça car j'ai vu il n'y a pas longtemps un reportage, c'était dans le Nord de la France, je crois à Roubaix, où des femmes ont fait intervenir la police pour des cas de violence et l'homme a été conduit au commissariat pour certains en garde à vue et certains de ces hommes après cette expérience qui est tout de même traumatisante quant on est pas habitué à la police, on décidé d'entamer une thérapie mais adaptée à leur pathologie. Ne crois pas que le fait d'insulter les gens ou d'être agressif même verbalement ne soit pas de la violence. Ce n'est peut être pas des coups mais ça peu blesser tout autant. Alors essaye d'y penser. Etes vous toi et ta mère en sécurité avec lui?Ce n'est peut être pas qu'un problème d'alcool. Mais s'il devient violent il faut absolument que tu protèges ta mère et toi même et que tu fasses intervenir la police.
Mon point de vue est peut être radical et il n'engage que moi mais surtout ne vous mettez pas en danger.
Bon courage et prends soin de toi. SEV

Portrait de Malind
J'aime 0

Bonsoir Sev, non heureusement il n'est pas violent physiquement mais effectivement il peut etre tres blessant dans ses paroles. Je ne pense pas malheureusement que la police y fasse quelque chose, il est déjà allé au poste deux fois apres s'etre fait arréter ivre au volant. La dernière fois comme il était récidivste il est passé devant le tribunal et à écoppé de deux ans de retrait de permis, ensuite il devra le repasser (code + permis), 3 mois de prison en sursis et une amende, tout ça avec l'aide d'un avocat, il aurait pu avoir bien plus! Tous ca l'handicape fortement pour son travail, il est obligé de conduire une voiture sans permis, mais le plus navrant c'est que ca ne l'atteint pas, il continue de se murger et de prendre le volant bien sur! Il se fou de se faire arréter à nouveau et de partir en prison ou bien pire tuer quelqu'un! Ou lui meme! Il se croit au dessus des lois et se proclame anti-conformiste, pff. Enfin voilà le soucis c'est qu'avec ma mère on se demande qu'est ce qui serait approprié pour lui faire arréter de boire démesurément.
Merci de ton message et de ton soutiens en tout cas.
Bonne soirée.

Portrait de sev44
J'aime 0

Bonsoir Malind,
je vois un peu plus clair la situation, le seul problème, et je pense que tout le monde te dira à peu près la même chose, c'est que tu ne peux pas "forcer" quelqu'un à arrêter de boire. Je m'explique, une cure est en soit un acte volontaire. Si la personne ne veut pas aller en cure personne ne peux l'obliger. Ton Beau-père a déjà eu plusieurs avertissements mais qui ne lui a pas servi de leçon. Après c'est à lui de faire le bon choix. Ce que tu peux essayer de faire c'est de lui mettre sous le nez des articles concernant l'alcoolisme et son évolution. De lui montrer à quoi il doit s'attendre s'il continue de boire (cirrhose, ascite, cancer, etc ....). Je ne suis pas sur qu'il voudra entendre. Après je ne connais pas son travail mais s'il n'est pas à son compte il risque d'être licencié. En est-il conscient? Le truc mais heureusement c'est que ce n'est pas une question d'arrêter "démesurément" mais d'arrêter totalement. Il n'y a que lui qui peu en décider.
Je suis désolé mais il n'y a pas de solution miracle.

Je te souhaite bon courage, prends soin de toi- SEV

Portrait de Malind
J'aime 0

Bonjour Sev,
Je suis bien d'accord avec toi, il faut que ce soit lui qui décide de se soigner, on ne le forcera pas. Pour répondre à ta question il est à son compte alors ça ne le dérange pas.
Je suis seulement désemparée, ma mère souffre de plus en plus, elle est vraiment malheureuse, aujourd'hui encore elle pleurait et va surement finir par le quitter mais matériellement et financièrement ca va pas etre facile pour elle enfin bon ca c'est un autre probleme mais ca me fait du soucis car en plus moi pour le moment je suis dans l'attente d'avoir mon permis alors d'ici là je ne pourrait meme pas l'aider... J'ai vraiment mal pour elle mais bien sur personne ne peux rien pour nous, on va donc tacher de se débrouiller...
Je te remercie pour tes encouragements et tes réponses Sev.

Participez au sujet "Alcoolisme d'un proche"