Portrait de kelly

je n ai que 23 ans et cela fait 2ans1/2 quec j ai connue une femme alcoolique de 48ans !! elle m a entrainée a boire au rosé et depuis lors je ne peut m empécherde boire !!! je me suis retrouvée a l hospital il y a 1 mois d ici et j avais 4 degré d alcool dans le sang !!!! on m a dit d arreter l alcool absoluent et je n y arrive pas mais j ai diminué pas mal ! car je buvais 2 bouteilles de rosé par jour plus 2 chimay !! parfois de l alcool pur !! et j ai peur d en arriver a la cirrhose !! qui peut m aider et me conseiller svp ?????

Portrait de anonymous
J'aime 0

Si vous voulez vraiment arréter de boire allez voir votre médecin traitant qui pourra vous dictez la marche à suivre car seul vous n'y arriverez pas.Mon mari est alcoolique abstinent depuis 7 mois,et a été hospitalisé dans un hopital spécialisé pour faire un sevrage.Il y est resté 10 jours et a repris quelques mois plustard et de nouveau refait un sevrage et ça pendant plusieurs années.Il avait tout perdu(boulot,amis famille etc.....)sauf moi et nos enfants pour essayer de l'aider mais c'est très dur mais pas impossible.Il faut de la volonté et dire pour toujours NON à cette MERDE qu'est l'alcool.Il faut aussi voir les associations pour les alccoliques,votre médecin peut vous donnez les adresses.Je vous encourage à arréter car cela va détruire votre vie et votre santé.Ma mère était aussi alcoolique,elle en est morte à 54 ans.Bon courage.Stéphanie

Portrait de kelly
J'aime 0

merci bcp de vos conseils ! j en tiendrai bien compte !! bon courage a votre mari en esperant qu il pourra enfin se sortir de cette MERDE comme vous dites !! moi je fait tout pour et heureusement des prochent me soutiennent car c est dans des moment pareil qu il ne faut surtout pas que l on nous lache et escusez moi de dire cela mais je n appelle pas cela des amis a propos de votre mari car de vrais amis ne l aurait pas lachés comme cela !!! il faut bcp de volonté et j essaye d en avoir !! mes condoléances pour votre pauvre maman prise a ce sale piège !!! bien a vous ..

Portrait de anonymous
J'aime 0

ça me fait plaisir de pouvoir aider si je peux car je comprends ce que vous ressenter même si je ne bois pas,mais j'ai tellement vécu avec cette maladie que je sais le mal que cela occasionne d'être alcoolique.Je vous souhaite bon courage.Stéphanie

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,
Tout d'abord il faut beaucoup de courrage et de volonté pour arrêter de boire. Déjà vous en êtes concient c'est bien. Faites vous aider par votre medecin, il saura vous diriger vers des personnes compétentes qui pourront vous aider. Vous n'y arriverez pas tout seul.
J'ai mon papa qui est alcoolique depuis.......bien trop longtemps. Je pense que maintenent il ne s'arrêtera jamais.
Il est très malade à cause de l'alcollisme.
Tous les ans il va au moins 2 ou 3 fois à l'hôpital, car il a les artères qui se bouchent à cause de l'alcool, et de la cigarette (la dernière fois c'était au mois de novembre, on lui a débouché une artère à la jambe pour la 3 eme fois). En plus il est diabétique (certainement à cause de l'alcool), donc ça n'arrange pas les choses.
L'alcool n'a rien de bon. Ca détruit beaucoup de chose.
En attendant, si vous conduisez, ne prenez jamais le volant lorsque vous avez bu. La vous pourrez faire des choses qui seront irréversibles........(un accident est vite arrivé, surtout quand on a bu).
Je vous souhaite beaucoup de courrage, sortez vous de la, vous verrez que la vie est tellement plus belle sans alcool.
LILI 01

Portrait de christellle
J'aime 0

je suis une ex alcoolique jai eu la chance de rencontrer un SUPER médecin qui m'a permie de renaître.si je peux t'aider n'ésite pas .

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,
Il faut à tout prix que vous fassiez la démarche pour vous en sortir auprès d'un médecin qui saura vous diriger et vous expliquer ce à quoi vous vous exposez.
Mon ex mari est ce qu'on appelle un alcoolique qui n'a jamais voulu le reconnaître. Il aimait la parade s'entourer de buveurs et faire la fête. Son comportement changeait au fil du temps, les besoins en tout s'accentuaient jusqu'à rendre la vie commune impossible par son incroyable agréssivité. Il a tout perdu, sa famille, son travail, ses compagnes, ses amis. Aujourd'hui il ne fait que des stages à l'hôpital, il ne veut pas arrêter de boire, ni pour ses enfants ni petits enfants. La bouteille est sa meilleure amie. Le foie ne fonctionne plus, il vient de faire une grave hémorragie par rupture de varice oesophagienne.
Il n'a que 50 ans et il va mourrir dans quelques mois ou semaines.
Je trouve cela très douloureux. Faites vous aider par vos proches avant que ceux-ci ne vous laisse tomber, avant que vous ne deveniez agréssive.
Je crois que vous pourrez vous en sortir avec de la volonté mais ne le faite pas seule et faite le maintenant, car il y a j'en suis sûre quelqu'un qui vous aime.
Bon courage

Portrait de xav
J'aime 0

Ne laisse pas boire ton mari, c'est pourtant simple...

Portrait de xav
J'aime 0

Mais bon, il est trop tard malheureusement!

Portrait de christellle
J'aime 0

c'est facile de donner des conseils si immature...

Portrait de anonymous
J'aime 0

bonjour !

j'ai 21 ans et mon ami en a 25. Tout va bien entre nous mais le problème est qu'il boit tous les jours au travail et est déjà arrivé plusieurs fois le soir complètement ''torché'' (veuillez m'excuser pour l'expression...).
Au début, il était facile pour moi de l'écouter, de le conseiller, armée de beaucoup de patience. Mais ma patience a des limites et j'ai peur de ne plus savoir comment faire pour l'aider.
Un exemple, un midi il a bu 1 apéritif, 4 verres de rouge, 4 Grappa en digestif et l'apres-midi 2 wisky avant de rentrer à la maison... Il est arrivé une heure en retard sans même s'en être rend compte... Et il est rentré en voiture...
Pendant 5 jours, il a eu d'importantes migraines et il maigri de jour en jour...
Je veux vraiment l'aider même si je sais que ca sera dur pour moi.
Pourriez-vous me donner quelques conseils à suivre pour lui conseiller pas à pas de consulter un médecin, voire un psychothérapeute ? Car je pense que l'alcool est un subsitut à des problèmes enfouis...
Merci !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je suis allé voir ma belle-soeur à l'hosto cela m'a conduit à ce forum,c'était une fille superbe et à 47 ans ,la cirrhose,elle est jaune fluo ,comme enceinte et fatiguée.Après deux ou trois cures de désintox pour l'alcool depuis quelques années elle couvait un truc grave qui aura peut -être une issue tragique car elle a passé les fêtes au lit depuis 1 mois ,il la gardent bien au chaud et pour un petit moment encore,mais triste à voir quand on a connu une fille belle ,intelligente....

Essayez de pas plonger la dedans ou au bout de trois verres par repas inquiétez vous,je ne sais pas...
Bonne Année pour tous et rétablissement aux malades

Portrait de bouboule
J'aime 0

je suis étonnée que personne ne vous parle des Alcooliques Anonymes No du tel de la permanence 24h sur 24 02/513 23 36 Moi c'est grace à ses Amis que je m'en sort,je ne manque plus une seule réunion et jamais nous ne jugeons les gens mais bien au contraire nous sommes là pour les aider les écouter, les soutenir car nous sommes tous passé par la meme maladie OUI je dis bien MALADIE. C'est tellement beau la vie sans alcool. Pour les gens qui vivent avec des alcooliques il y a les All_Annon qui peuvent vous aider.Si vous avez besoin d'autres conseils,pas de problème je vous aiderez Bonne CHANCE

Portrait de natou12
J'aime 0

bonsoir xav , ne dite pas laisse pas boir ton mari c'st immature il faut déjà que la personne accepte qu'il a un pb , se que je veux dire a tout se qui vivent avec un alcoolique c'est surtout pas etre conte lui il faut rèster dans une bonne moraliter , ex: ne jamais jeter les bouteilles ne pas etre dur meme si c'est difficile a controler ses émotion il faut surtout etre a l'écoute et lui faire admettre tout doucement le problème qu'il ou elle a car personne peu empécher un ou une alcoolique de boir tans qu'il ou elle est pas conscient de sa. Il y'a que la patience la volonter , la communication et surtout une moralité qui fais avancer réussir se problème Mr Xav.

Bon courage au malades

Portrait de anonymous
J'aime 0

Je suis alcoolique abstinent depuis un peu plus de 13 ans. Comme Bouboule qui témoigne dans ce forum je fais partie des Alcooliques anonymes qui m'ont beaucoup aidé dans mon combat pour arrêter de boire. Depuis 13 ans je participe à une réunion chaque semaine et il nous arrive très souvent d'essayer d'aider des malheureux et des malheureuses qui boivent encore et qui demandent notre aide pour essayer de s'en sortir.
Je tiens à faire part de quelques observations.
- Je n'ai jamais vu personne s'arrêter de boire très longtemps en le faisant pour faire plaisir à quelqu'un d'autre.
-Je n'ai jamais vu personne s'arrêter de boire très longtemps s'il y était contraint et forcé par sa famille par exemple.
-Je n'ai jamais vu personne s'arrêter de boire très longtemps sans changer son mode de vie, ses habitudes...
- Je n'ai jamais vu personne s'arrêter de boire en mettant des conditions à son abstinence. (il faut absolument oublier les "mais" et les "si")
Je connais beaucoup d'alcooliques abstinents et très heureux de l'être! Tous, à un moment de leur existence de buveur ont accepté de capituler, de ne plus lutter contre l'alcool. Tous ont montré leur "bonne volonté" et se sont décidés à AGIR tout simplement pour sauver leur peau.
Tous ont accepté de participer à ces réunions qui nous apportent l'aide que nous ne pouvons trouver ailleurs car nous alcooliques, sommes tous dans le même panier. En participant activement aux réunions, nous suivons une thérapie de groupe sans thérapeute, nous ne sommes pas jugés mais aidés.
Le chemin n'est pas toujours facile car l'alcool est une drogue dure, sournoise qui ne rate jamais une occasion de se rappeler à nous mais il y a moyen de s'en sortir et de vivre vraiment très heureux dans l'abstinence.
Je tiens également à préciser ce qui suit:
- lorsqu'on a un problème d'alcool et qu'on désire s'arrêter, il est absolument PRIMORDIAL de se faire aider médicalement
- il existe plusieurs associations d'anciens buveurs, il faut se renseigner et peut-être choisir ce qui convient le mieux.
-mon modeste témoignage est un témoignage personnel. Je n'ai cité les Alcooliques anonymes qu'à titre d'information.

Portrait de natou12
J'aime 0

bravo MR,? continuer sur votre voix et bonne chance a vous et a tout les malade

Portrait de GhislainLeBelge
J'aime 0

Je ne pense qu'il n'existe pas de recettes miracles pour etre abstinent ,je le suis depuis plus de deux ans sans avoir frequenté un centre AA ,je n'ai fais qu'un trés difficille sevrage frollant l'epilepsie,puis la peur de ne plus vivre cela et ajouter a cela l'encouragement de mon entourage après plus de 25 ans d'alcoolisme et peut-etre dire merci a l'orgueil . Aujourd'hui mon besoin d'alcool est devenu comme mes cigarettes trés sporadique , j'y pense puis j'oublie en pensant au mieux-etre actuel . CHACUN DOIT TROUVER SON TRUC

Participez au sujet "alcoolique depuis 2ans1/2"