Portrait de mananou

Bonsoir

En ce moment je ne vais pas très bien , j'ai quitté mon mari car il est alcoolique , non parce que je ne l aime plus mais je ne supportais plus ses pétages de plomb ,je l'ai fait en priorité pour mes enfants , je pensais qu'il aurait peut etre réagi pour s'en sortir mais non ,je culpabilise encore de le laisser seul , il se coupe de tout le monde , il boit toujours , je suis triste d etre impuissante face à ça car j'ai compris qu'il fallait que seul lui décide de s'en sortir , il avait fait des cures mais aussitot rebelotte .
Lorsqu'il m'appelle et qu 'il va "bien" , je retrouve espoir mais que temporairement , quand il a bu il est le contraire de sa personnalité , sa santé n'est pas au top ce mois dernier je crains qu'il a quelque chose de grave au niveau du foie , si les medecins lui disent de stopper , réagira t il , mon reve est qu il prenne conscience que c'est avant tout pour lui , il me manque
Si une personne est dans la meme situation , est ce que je peux esperer encore

Portrait de ninette082
J'aime 0

j'ai quitté le père de mes enfants à cause de l'alcool mais aussi à cause de ts les pertes occasionnées par l'alcool
j'ai vécu seule longtemps avec nos enfants et maintenant je refais ma vie
j'ai rencontré récemment un homme qui compte pr moi et il a un problème d'alcool
alors on en a parlé
j'ai peur mais je lui fais confiance
on ne vit pas encore ensemble
je sens bien que plus l'amour s'installe et plus je stresse
je ne veux pas revivre ce que j'ai vécu pdt trop longtemps
je sais bien que cette réponse n'est pas celle que tu voudrais avoir
tu as le droit de refaire ta vie et je crois le devoir
je suis restée + de 7 ans seule et je suis tjrs debout alors que lui a rencontré dernièrement une femme alcoolique comme lui et je te jure que ce n'est pas beau à voir
j'étais persuadé qu'il resterait seul mais il aurait mieux valu
je n'ai pas de regret qd à lui
je sais que c'est souvent l'alcool qui gagne et c'est ça qui me fait peur
autre chose:
mes enfants avaient une image de moi dévalorisée parce que leur père qui était trop faible pr surmonter la réalité de la vie me rabaissait
je pense qu'au bout de 10 ans je me suis retapée psychologiquement
alors ne tarde pas trop car la vie est courte
attention je n'ai pas dis que c'était facile
ça laisse des traces ds un sens comme ds l'autre
courage

Portrait de mananou
J'aime 0

Merci pour ta réponse

Bonheur à toi maintenant

Portrait de christian_nimes
J'aime 0

Bonsoir,
Je pense que c est bien de ne pas accepter son alcoolisme, de provoquer quelquechose pour essayer de changer la situation.

Il lui faut trouver l envie de ne plus boire, l envie d une vie meilleure.
L'envie de ne plus etre "l alcoolo" de la famille, "l alcoolo" du quartier, celui dont on dit "il boit" pour résumer sa vie.
Moi aussi j ai bu, on a sans doute dit tout cela de moi mais maintenant c est du passé.
C'est tres difficile d aider quelqu un qui boit.
Peut etre que lui dire le sens de ta démarche et l espoir d un avenir sans alcool peut l aider. Le regarder sombrer sans réagir n est pas une bonne chose. Il ne faut pas "l aider " a etre alcoolique. Il n est possible de vivre avec un alcoolique.
La vie défile vite, mais il n est jamais trop tard.

Cordialement

Portrait de moving you
J'aime 0

bonsoir mananou

Tu rencontres une dure épreuve non seulement avec l'alcoolisme de ton compagnon, mais aussi il te faut assurer auprès des enfants qui ne comprennent pas toujours ce qu'et la vie, dure et inflexible.
Dans un sens tu as bien fait de l'éloigner des enfants, et de toi aussi car plus il s'enfonce dans ce poison,plus il détruit ceux qui l'entourent

Par contre,ne culpabilise pas! Celui qui boit, femme ou homme, ne souhaite pas s'arrêter, dans mon quartier j'ai un femme dans ce cas
plus on lui dit , plus on la conseille, plus on essaie de lui faire prendre conscience de sa situation par rapport à son mari ou ses enfants, plus elle persiste, voir même empire, et pourtant dieu sait combien sont gentils ses enfants. Rien ne la touche,elle te répond "je sais bien que je mourrais, mais tout le monde meurt un jour" a cela quoi répondre.

Tiens bon la barre moussaillon ! garde la tête haute ! occupe toi bien de tes enfants, ils le comprendront plus tard, C'est dur, oui je sais, mais garde le moral. Ta plus belle récompense sera la réussite des enfants.

courage !

Portrait de memory
J'aime 0

j'ai 20 ans. Mon père buvait bcp dans le temps, quand mes sœurs et moi étions encore jeunes. je ne sais pas pourquoi qu'il était ainsi mais plus que nous, les enfants avons été grandit, il arrêtait de boire un peu. Et à la fin, il ne buvait ni fumait plus. Mais après coup qu'il arrêtait de ne plus faire ses habit, il tombait malade........ et son histoire est fini. Ne désespère pas, avec le temps, il changera. Pour vu qu'il ne tombe pas malade.

Portrait de lucielle
J'aime 0

Personnellement, j´ai pas vécu une sitauation pareille.
Mais j´ai une cousine dont le mari était un grand Alcoolique. Ne pouvant plus la vie infernale que lui faisait vivre son mari, elle a fini par demander le divorce.
Du coup elle est repartie au domicile familial avec ses deux petites filles. Quelques temps après le mari, réalisant qu´ il était entrain de tout perdre, sa femme, ses enfants, son boulot à cause de l´alcool, décide de suivre un cure, bien sur avec l´aide de ses amis et sa famille.
Ca n´a pas été facile pour les deux et ca prend des années.
Dans de telles situations, ce n´est pas toujours évident de s´en sortir tout seul.
Il lui faut un énorme soutien aussi bien de votre part que de son entourage. Je vous suggère de lui accorder du temps et d´essayer d´entammer un cure.
Je pense c´est la meilleure alternative, pour essayer de retourner ensemble.

Portrait de paulinage
J'aime 0

J'ai lu tout l'histoire et je sais à quel point ça peut être douloureux et triste.
Je compatis sincèrement.

Portrait de mananou
J'aime 0

merci pour vos messages

Participez au sujet "Alcool"

Articles à lire concernant "Alcool"

  • ... les drogues les plus courantes, le  canabis, le tabac, l'alcool, la cocaïne, l'héroïne et le crack sont celles qui sont le plus ... un paquet de «cigarettes normales ».En ce qui concerne l'alcool il est nécessaire de savoir que le syndrome d'alcoolisation foetale ...
  • ... S'abonner Alcool et dopamine ... La consommation d'alcool quand elle devient chronique (s'étalant dans le temps) et importante, ...
  • ... S'abonner Alcool et adolescence ... une thèse dont le sujet était : « les adolescents et l'alcool : le médecin de famille a-t-il une place dans la prévention ? » ...
  • ... S'abonner Alcool (effets sur le système nerveux central) ... L'alcool a un effet, immédiat ou à plus ou moins long terme, sur le système ...
  • ... excés des liquides toxiques. Le plus souvent il s'agit d'alcool éthylique (alcool classique).Le terme dipsogéne désigne ce qui provoque la soif. Ce ...