Portrait de magoule

il y quelque mois je vous avez parlé du probleme de santé de mon fils agé de 16 ans, il est epileptique depuis l'age de 7 ans et a suivit une scolarité normale jusqu'en cinquieme mais depuis tout a changé bref depuis AOUT 08 mon fils a diminué sur tout les points physique et mental. DEC 08 il a était de nouveau hospitalisé mais il faut croire que c'est moi qui m'inquiétait. FEV 09 je l'ai fait a nouveau hospitalisé et la au bout de trois transferts qui se sont étalés 3 mois angouleme bordeaux o,n m'annonce risque d'etre atteint d'un lafora la biopsie a était faite le mois dernier et j'attends les resultats mais la ou je suis en colere c'est auprés des administrations mon fils est de plus en plus diminué et je m'en occupe seul j'ai arreter de travailler pour m'occuper de lui l'evolution de la maladie de mon fils va tres vite beaucoup plus vite que les services administratifs;

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Malheureusement comme vous le dites les situations médicales évoluent bien plus vite que les administrations.

Et le hic c'est que dès que vous avez un changement médical, si vous vous le signaler aux administration pensant ainsi que cela devrait faire avancer plus vite les choses, vous serez surprise de voir qu'au contraire cela retarderait encore plus une décision administrative.
A savoir effectivement que tout changement, n'est pas ajouter à la situation précédente, mais fait partie d'une nouvelle demande complète. Autrement dit on reprend la procédure à zéro.

Donc le mieux est d'attendre d'avoir au moins déjà une décision prise.
Et si vous n'êtes pas d'accord, ne faites pas appel ou faites le mais refaite une nouvelle demande complète de suite. Car si vous attendez le résultat de l'appel vous perdrez un temps fou supplémerntaire.

Cela dit en ce qui concerne les décisions, cela dépend de chaque département, et voire même de chaque canton. Les moyens diffèrent d'un à l'autre et ce en fonction des moyens financiers, mais aussi du nombre de la population.
Il est clair qu'un département peu peuplé peut avoir des difficultés financières pour par exemple attribuer les allocations.
En revenge les décisions peuvent être vite données.

Alors qu'un département fort peuplé, peut avoir les moyens financiers suffisants, quoique ce n'est pas automatiquement la règle non plus, puisque des départements très touchés par le chômage, ne sont par définition pas riches.
Mais là les allocations handicapé, peuvent être allouées plus facilement, mais les décisions sont longues à être prises.

Donc autant de choses qui peuvent faire rencontrer des problèmes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de peche-melba
J'aime 0

En ce qui concerne les allocations handicapées, je peux vous parler de Bordeaux, puisque j'y suis. J'avais déposé une demande en Mars 07, et n'ayant pas de réponse en décembre 07 je les ai relancé, et là j'ai appris qu'ils traitaient les dossiers qu'ils pouvaient (étant donné le grand nombre) mais si votre dossier ne passe pas dans l'année, il faut refaire la demande entièrement l'année suivante !! Tous les dossiers non traités dans l'année sont perdus !! voilà ma triste expérience...

Participez au sujet "aidez nous svp"