Portrait de Fleur45

Bonjour,

J'ai été opéré en 2014 par coelioscopie pour ablation de 2 kystes endométriosiques et découverte de l'endométriose sur l'intestin.
En mai 2015, 2ème opération avec à nouveau kystectomie bilatérale, résection du haut rectum, salpingectiomie gauche et ablation d'un nodule utéro sacré.
Entre ces 2 opérations je n'ai pas pris de traitement hormonal.

Après la 2ème opération prise de minidril, toujours les règles, puis luteran 5 mg toujours des saignements, les douleurs revenaient déjà au bas ventre et mal à l'intérieur de l'anus mais faiblement. Puis d'autres hormones que je n'ai pas supporté. Puis enfin prise de Lutényl 10 mg et Oromone 2 mg. Les douleurs diminuaient et pas de saignements.
Arrêt du traitement hormonal au mois d'avril 2016 car je pensais ne plus le supporter, c'était une erreur. Suite à l'arrêt, infection abdominale avec CRP à 102 et règles pendant 1 semaine.... Tout de suite reprise du traitement hormonal avec prise d'antibiotiques.

IRM au mois d'aout 2016 : résultat ci dessous
Volumineux adénomyome dans le mur postérieur d'environ 3,5 cm de diamètre, émettant des adhérences vers l'ovaire gauche atrophique, accolé à la face latérale gauche de l'utérus.
Volumineux tractus fibreux rétro-utérins à hauteur du torus dus à l'intervention prédominant à droite avec accolement au plexus sacré droit contre le muscle pyriforme.
Atrophie de l'annexe droite, mais formation kystique compatible avec un hydrosalpinx peu important à contenu hémorragique.
Quelques adhérences vers le bas fond caecal sans grosse masse individualisable.
Et une inflammation modérée à l'anastomose.

Je vais surement subir une nouvelle intervention chirurgicale car les douleurs sont de plus en plus importantes depuis que j'avais arrêté le traitement pendant 1 semaine au mois d'avril 2016, et je suis très fatiguée. Depuis quelques mois et avec parfois quelques saignements, les selles me font très mal, et jusqu'à parfois 7x par jour.

J'ai 40 ans, célibataire, pas d'enfants et je voudrai au moins avoir un bébé. Ce que je souhaiterai c'est gardé l'utérus mais qu'ils enlèvent l'adénomyome dans l'utérus, et qu'ils enlèvent tout ce qui a été cité dans l' IRM, mais est -ce possible ? J'ai peur d'avoir encore plus de douleurs à cause des adhérences après l'opération. Et peut-être que l'adénomyome va revenir.

Est-ce que quelqu'un a déjà été dans cette situation, et a pu avoir un bébé ?

On m'a aussi proposé de faire une hystérectomie, mais plus de possibilité d'avoir un bébé, le moral a pris un coup. Le gynéco m'a aussi dit que j'aurai une qualité de vie meilleure.
Il dit que je dois enlever les ovaires (avec traitement substitutif naturel mais je ne suis pas sûr que ce soit suffisant, j'ai peur d'avoir l'ostéoporose, c'est déjà dans la famille), un autre dit que je devrai les garder (mais risque de récidive). Que faire si j'enlève l'utérus ?

J'espère ne pas en arriver jusqu'à l'hystérectomie. Merci d'avance pour vos témoignages.

Participez au sujet "Adénomyome - faire l'hystérectomie ou pas"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.