Portrait de sasso

hier j'ai fait une mammographie et une échographie a la demande de mon génico et ca a montré que j'ai un adénofibrome de 12mm du QSE du sein droit.
Est que je dois l'enlever,j'ai 34ans?
MERCI

Portrait de FIFILILI
J'aime 0

Bonjour,

J'ai eu un adénofibrome au sein gauche en 1991. J'avais 21 ans.
Et j'ai été opérée. C'est bénin, mais le chirurgien ne voulait pas me laisser avec ça. Il a préféré jouer la carte de la sécurité.

Parlez en avec votre gynéco...

Cordialement

Portrait de Chrislane
J'aime 0

Bonjour Sasso,

Les adénofibromes du sein sont des tumeurs bénignes et les femmes peuvent vivre avec sans problème. D'ailleurs généralement les spécialistes préconisent une simple surveillance. En revanche il est possible des les enlever. Par exemple si l'adénofibrome est gros et douloureux. Ou tout simplement si ça vous crée une angoisse de le savoir là. Est ce votre cas? Je pense qu'en vous posant ces deux questions vous pourrez déterminer ce qu'il plus adéquat de faire dans votre cas.

Moi j'ai eu comme vous un adénofibrome. Après des années de surveillance médicale, ma tumeur s'est mise à grossir et devenir douloureuse. Avec mon gynécologue nous avons donc conclu qu'il fallait le retirer. Seulement, un problème majeur se posait : la chirurgie. J'ai depuis longtemps une peur terrible de la chirurgie, peur qui me tétanisait au point de renoncer au retrait de mon adénofibrome du sein.

En cherchant parmi les alternatives je suis tombée sur un article qui présentait cette nouvelle technique de traitement par les ultrasons: l'échothérapie. Cette technique m'avait interpellée car les spécialistes disaient que le traitement ne laissait aucune cicatrice, que ce n'était pas douloureux et que le rétablissement était immédiat.

J'ai immédiatement pris contact avec un des centres qui proposait ce traitement et j'ai eu mon premier rendez-vous avec le spécialiste qui m'a ausculté et pris connaissance de mon dossier. Après m'avoir expliqué la procédure nous avons pris rendez-vous. Le jour J, je suis entrée à l'hôpital le matin, j'ai eu une dernière entrevue avec le spécialiste avant l'intervention puis une infirmière m'a installé. Pendant le traitement, j'ai été sous sédation consciente donc j'ai de brefs souvenirs de ce qu'il s'est passé mais je sais que je n'ai pas souffert. L'infirmière m'a dit que l'intervention a duré un peu plus d'une heure. Je me suis réveillée un peu plus tard dans la journée et après contrôle j'ai été autorisée à rentrer chez moi. Au début j'appréhendais le fait de sortir de l'hôpital aussi vite mais tout s'est très bien passé. Le soir, mes douleurs au sein avaient diminué et j'avais vraiment bien récupéré. C'était comme si rien ne c'était passé. Aucune cicatrice, un adénofibrome qui diminue de jour en jour. Ce cauchemar n'est plus qu'un mauvais et lointain souvenir.

J'espère que ces informations vous serons utiles pour prendre votre décision. Bon courage.

Participez au sujet "adénofibrome"

Articles à lire concernant "adénofibrome"

  • Adénofibrome du sein ... L’adénofibrome est une tumeur bénigne développée aux dépens de la glande ... glandulaire, et de cellules issues du tissu conjonctif. L'adénofibrome fait partie des mastopathies bénignes du sein, qui ne comporte ...
  • Adénofibrome ... de remplissage et de soutien). L'exemple le plus connu d'adénofibrome est celui du sein, qui est une tumeur non cancéreuse ... Favoris Imprimer L'adénofibrome fait partie des mastopathies bénignes. ...
  • ... élevé. Une mastopathie avec hyperplasie, ou atypie. Un adénofibrome (risque multiplié par 2 ou 3). Une obesité, ou un régime ...