Portrait de trackingmouse

symptômes : accélération du rythme cardiaque (chez moi jusqu'à 150-160puls/min), extrasystoles (chez moi 2-3 consécutives toutes les4-8pulsations), tension artérielle augmentée par notamment l'angoisse générée par la situation.

traitement, après mise en observation en cardiologie pendant 2jours et demi : flécaïne (1/2 matin et soir), sélokène (1 matin), preterax (1matin),diffuK (1matin et soir), crestor (1soir) et previscan(1soir) (mais j'avais déjà un traitement contre une hypertension légère auparavant, de même qu'un traitement anti-cholestérol)Le tout légèrement modifié après une grosse crise lors de laquelle un malaise (vertiges, proche de la syncope) m'a réveillée et lors duquel j'ai appelé le samu -c'est la première fois que cela m'arrivait dans de telles circonstances, et je croyais y passer, vraiment...), et une autre, le lendemain, pas aussi intense.

A part ça, le coeur est bon, un test de l'effort n'a pas été fait pour voir l'état des artères, mais je l'ai demandé : on m'a dit que dès que le rythme serait stabilisé on pourra y penser.

Ce qui m'embête :
-le previscan : c'est un anti coagulant. J'ai 51 ans et on me dit que c'est un médicament à prendre à vie.
-et puis, je suis devenu un pilulier ambulant...
- le fait que je vis dans l'angoisse que ça se reproduise : rien n'est exclu...
- à part les 2 jours 1/2 à l'hôpital, je continue à travailler normalement : c'est dur après une crise....

Je précise que je suis en surpoids, que je ne fume pas, ne bois pas, que j'étais habituée depuis des années aux petites acfa, faible intensité, faible durée -10-20 minutes-, qu'on n'avait jusqu'à il y a un mois, jamais réussi à enregistrer car trop courtes.

Je cherche des personnes qui présenteraient des pathologies similaires : comment ressentez-vous ces crises ? que dit votre médecin ? que vous a-t-on fait entreprendre ? avec quels effets ?

Merci à vous.

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Cher TRACKINGMOUSE, je faisais moi-même des fibrillations auriculaires, et après examens ils ont constaté que c'était une anomalie de la valve mitrale, ce qui n'est peut être pas votre cas, mais attention, si vous stressez vous pouvez sans le vouloir provoquer ces fibrillations, aussi je vous conseille fortement d'essayer de vous calmer, ensuite, par la même occasion, diminuer votre poids non pas par des médicaments mais uniquement en mangeant moins et le moins gras possible , car vous avez en plus trop de cholestérol puisque vous prenez du CRESTOR, en ce qui concerne le PREVISCAN, comme vous faites des fibrillations il est même recommandé de prendre un anti-coagulant pour éviter la thrombose.
à ma connaissance, vous avez largement le temps d'aller à l'hosto si la crise ne passe pas, n'ayez aucune crainte vous ne pouvez mal de mourrir pour cela, mais je le reconnais c'est extrêmement désagréable , mais c'est à vous d'essayer de les limiter pour moi, lorsque j'en avais, je respirais lentement mais profondément et surtout ne pas paniquer vous ne risquez rien , car si vous paniquez vous augmentez automatiquement la durée par le stress, et même sans le vouloir l'a provoquer du au stress. Je vous invite à parcourir ce site et vous verrez par vous même énormément de personnes sont comme vous , c'est la vie actuelle qui veut cela.Pour ma part, ce qui ne sera pas votre cas, j'ai un pacemaker depuis 6 ans et depuis plus aucune fibrillations, mais pour vous la 1° chose à faire c'est de diminuer votre poids , car votre estomac pousse sur le coeur et je suis certain que vous êtes parfois même souvent oppressée pour respirer, c'est à vous à diminuer la matère grasse que vous consommez, faire votre café moins fort, et par la même occasion vous relaxer et vous serez étonnée du résultat général que vous aurez, je sais cela n'est pas facile,mais à votre avis si vous voulez avoir une bonne santé , il faut tous faire pour l'améliorer.
allez un effort et bon courage , bien à vous

Portrait de trackingmouse
J'aime 0

merci zuzidart de votre réponse.
Le stress ? oh que oui ! avec une vie professionnelle ne permettant aucune régularité, ni de flux de travail, ni de prise de repas, ni de sommeil. Et là, il n'y a rien à changer pour l'instant.
Le poids ? je suis en surpoids depuis...toujours. en fait, ce qui marche chez moi, c'est : ne plus rien manger du tout. Vrai. Je suis entourée de gens longiligne mangeant à la même table que moi, sauf que le volume de leur assiette dépasse celui de la mienne d'1 tiers et qu'ils ne font pas aussi souvent que moi l'impasse sur chocolat et gâteaux...(76 ans, 1m78, 68kg/22 ans, 1m92, 82kg/ 16 ans, 1m97, 67kg). Le relevé de mon bol alimentaire d'il y a quelques années n'a fait relever rien d'anormal à la diététicienne. Et je ne l'avais pas truqué. Avec le temps, je remarque que ce surpoids est lui aussi lié au stress, et que mon organisme doit être fait pour une tout autre alimentation que je n'ai pas encore eu envie d'explorer (sauf : la méthode Weightwatchers que j'ai appliquée avant et pendant chaque grossesse, lorsque la motivation était à son maximum : ne pas dépasser 3-4 kg de prise de poids jusqu'à l'accouchement ; ce qui fait qu'en fait, entre le moment où j'avais commencé ce "régime" et la naissance, j'avais à chaque fois perdu une douzaine de kg)
Du mouvement ? J'en ai : je fais entre autres une centaine de visites guidées par an où il s'agit lors de chacune, de faire 3,5 km à pied et 440 marches. sans compter les randonnées pour le plaisir...
Le cholestérol ? là aussi, mon mari n'a pas, moi j'ai. Et ce depuis avoir contracté la listériose en 92. Adepte de poisson, de cuisson-vapeur et de wook, je cuisine de façon tout à fait raisonnable et, je pense, adaptée. Et équilibrée.
La tension ? oui, liée au stress sans doute, mais apparue elle aussi avec la listériose. Et on sait bien que personne n'a étudié les séquelles de la listériose sur les personnes qui s'en sont tirées....
Faire du café moins fort ? Je BUVAIS de l'espresso uniquement, dont on sait que la caféïne a un effet nettement moins nocif que dans un café-filtre : 1 grande tasse le matin -c'est-à-dire un double, mais dans une tasse de 400ml-, et 2 petits en journée. Maintenant, depuis un mois, je n'en bois plus du tout.
Etre moins speed ? Mon médecin y a songé et m'a prescrit du Lexomyl à discrétion : 1/4 lorsque je le juge nécessaire. Ce que j'ai fait les soirs de la semaine qui a suivi mes appels au samu.

Merci de m'avoir rassurée quant à la non-morbidité de mon acfa : d'autres l'ont fait avant vous mais...au moment où ça arrive, on oublie tout ! je vais essayer la respiration profonde, ou plutôt, je vais essayer d'avoir la persévérance dans ces moments-là de le faire.

Je vous souhaite à vous aussi bon courage et une "bonne vie".

Portrait de zuzidart
J'aime 0

Cher TRACKINGMOUSSE, je viens de vous lire, et je comprends mieux la situation de sur poids que vous avez, d'autant plus que ma soeur était dans votre cas, le stress et l'inégalité entre personnes, les unes se
permettant de manger ce qu'elles veulent sans grossir et d'autres c'est le contraire, bien sûr pour la santé un sur poids n'est pas recommandé
mais dame nature ne donne pas les mêmes chances à tous , aussi il faut faire avec.
Pour vos fibrillations essayez de faire comme je vous ai suggérez, ne paniquez pas , car c'est cela qui vous fait oublier de respirer lentement et plus profondément, d'après votre réponse, j'ai constaté que vous êtes une personne avisée et très équilibrée, aussi, j'y suis bien arrivé vous pouvez le faire, moi-même au début j'étais tellement stressé d'en avoir une, que je suis certain que je la provoquais , aussi vivez sans y songer, de toute façon si cela arrive ce n'est pas mortel, mais vous dire directement :respirer lentement et profondément et vous arriverez j'en suis sûr à contrôler petit à petit vos crises et même à les espacer.
je ne vous souhaite pas le courage mais la volonté de le faire , vous le ferez car vous en êtes capable, la vie est si belle et vous avez votre petite famille , vivez votre vie le mieux possible et ne l'a pourrissez pas avec ce problème que vous arriverez certainement à contrôler.
bien à vous et à votre petite famille

Portrait de vilchien
J'aime 0

Depuis de nombreuses années ma femme porteuse d'une ballonnisation mitrale fait des épisodes de fibrillation auriculaire paroxystiqueà répétition.La ballonnisation mitrale faible ne serait pas en cause. Traitement actuelle "sotalex et préviscant"après avoir pris digoxine ,rytmol,ténormil Aucun signe d'insuffisance cardiaque et auscultation pulmonaire normal.
Il existe semble t'il d'après le forum des solutions "stimulateur,ablation par radiofréquence et l'opération à Bordeaux mais l'avis de cardios et négatif.Une ou plusieurs personnes dans ce cas simulaire peut ou peuvent nous apporter un complément d'information.Merci d'avance

Portrait de iveco
J'aime 0

Bonjour,
je souffre de la même maladie depuis février dernier, mon cardio m'encourage d' aller à Bordeaux pour une ablation par radio -fréquence. Je crois que je vais y aller et cela pour 2 raisons:
- la prise de médicaments à long terme est sans doute très mauvaise, mais obligatoire si on ne fait rien.
- l'équipe de bordeaux jouit d'une réputation mondiale en la matère .

Bon courage.

Portrait de Bolly
J'aime 0

Bonjour à tous,
Aujourd'hui j'ai 29 ans, mais depuis 2004, au début on m'a trouvé un fuite à la valve mitrale ainsi qu'un trouble du rythme, j'étais sous rythmol, après avec beaucoup de tachychardie, j'ai eu de la flécaine LP 200. Ensuite en 2007 à la suite d'une syncope, j'étais à 135 pulsation j'ai été transporté d'urgence à l'hopital vu que mon rytme était très irrégulier, la cardiologue m'a dit que j'avais faillit faire une mort subite!! je suis déjà assez souvent angoissé, elle ne m'avait pas vriament rassuré!! et depuis j'ai toujours une crainte!! du fait des antécédents familiaux il ya déjà des problèmes cardiaque, ma mère, et ma petite soeur qui a du être implanté d'un pace-maker à l'âge de 24 ans, car son rythme était à 27 pulsations, très dur, pour elle, en plus elle a les deux oreillettes qui ne fonctionne plus, aujourd'hui elle à eu un enfant et profite de la vie!
A la suite de ce que m'a dit la cardiologue, j'ai fait tout les examens irm, scintigraphie, etc....rien à part ces mêmes problèmes!! suite à ça j'ai pris du sotalex avec du Kardégic 160.
Et puis cet hiver en février 2009, je sentais beaucoup de tachychardies et c'étais très dûr, j'étais entre 130 et 200 pendant 3 semaines, sous cordarone, à la suite les cardiologues on diagnosité une fibrillation auriculaire, j'ai du être choqué pour que mon rythme redescende, ensuite j'ai eu encore du sotalex, flécaine LP200 et préviscan. Ce que l'on ne m'avait pas dit qu'avec le préviscan on ne pouvait pas prendre d'anti-inflammatoire!! du coup j'ai fait une hémmorragie!! enfin bref la totale!!
Les cardiologues m'on parlé d'ablation par radiofréquence à Marseille avec un grand spécialiste dans ce domaine, il avait opéré ma mère il y a 15 ans du même problème, je conseil d'aller voir ce Cardiologue, il fait même des opérations retransmise au Japon! du coup j'ai été opéré le 23 juin 2009 à l'hopital Saint-joseph, j'ai eu par la suite encore de la fibrillation, mais rien comparé à avant! il faut au moins 6 mois pour que tout rentre dans l'ordre, aujourdh'ui j'ai de temps en temps des petites crises mais de moins en moins, et surtout je revis! je suis toujours sous sotalex, flécaine et préviscan pour prendre le relais. Je conseil vraiment de voir ce médecin, l'ablation se passe bien et il y a vraiment une bonne prise en charge et honnetement je n'ai pas eu de douleurs au niveau du coeur, Bon courage à tous et vraiment l'ablation m'a bien aidé, car aujourdh'ui je bat à 70/75 pulsations, et 101 maximum si je fais une crise!! et dites vous que l'ablation ne pourra que vous être bénéfique!!

Portrait de falce christel
J'aime 0

il n y a qu a marseille que l on fait cela??

Portrait de stephane 13300
J'aime 0

pour l ablation le taux de reussite semble t il est d environ 65 % sur des FA recentes.. bien moins sur des fA ancienne voir permanente .....et sur 5 ans....donc apres,il faut repasser au bloc bien souvent,les risques sont importants meme si les cardio ont tendance dedramatiser un peu l intervention....il faut souvenr repasser 2 voir 3 fois sur le billard pour un resultat peu fiable a mes yeux ....cela reste du business,je n ai jamais encore lu ou entendu une personne avec FA ,dire 10 ans apres une ablation je n ai plus aucun probleme,je ne prends plus de traitement etc.....rapport benefice risque a bien evaluer avant....il a des complications graves voir mortelles possible.........bien reflechir avant...........apres c est trop tard bien souvent

Participez au sujet "ACFA arythmie complète avec fibrillation auriculaire"