Portrait de papillon974

ma soeur hier a accouché brutalement (via césariènne) a 25 SA.

sa grossesse se portait a merveille, pas de douleur, quelque nausée, brulures d'estomac et c'est tout!

jeudi elle avait mal a la tête, vendredi soir elle se plaignait a une douleur vive a la poitrine qui s'irradier derrière ses omoplates, on a emmener aux urgences, ils ont vu quel avait 17 de tensions (elle n'a aucun pb de santé, meme pas hypertensive) ils lui ont fait des examens, qui ont décelé qu'elle avait des trace de sang dans ses urines (???) ils lui ont fait une écho, le bébé allait bien.

ils lui ont gardé pour la nuit, le lendenain samedi, rebelote écho, où ils découvre qu'elle a une stéatose hyperéchogène. en attendu les médecins ne lui explique pas grand chose ils dite simplement que son foie ne tolère pas bien sa grossesse, sa tension est toujours élevé (14/15) ils lui ont fait une NFS , le bilan est négatif, tout semble contreverser!!! (alors qu'il y a a peine 1 sem. elle a fait un bilan sanguin tout était en norme.
ils découvrent qu'il y a eu une diminution masive de plaquette, c'est là qu'ils décident de l'envoyer dans une autre pour y subir d'urgence une accouchement prématuré.
pendant de temps le bébé va bien, elle ne souffre pas (c'est une fille) elle continue a bouger normalement.

ma soeur est déboussolé, et ne cesse de pleurer.

arrivé dans l'autre hopital, ils lui disent, que c'est elle qui va pas bien, qu'elle a problème de placenta, que le liquide amniotique, est inférieur a la norme (du moins que ça diminue), que le bébé va bien mais c'est elle qui ne va pas bien, son corps ne tolère pas bien la grossesse, il faut pratiqué d'urgence une césarienne en V (...)
elle a subit une anesthésie général, elle est en salle de reveil, puis sera envoyé en soins intensif si son etat dont on n'a pas su y mettre "un nom" s'empire, son bébé(Emelyne) en soins intensif spécialisé préma.

ma famille et moi somme tous déboussolé, en 1 jours tout bascule!!!
on ne comprend pas, elle était en bonne santé, elle avait meme vu son gynéco 2 semaines avant, tout allait bien!
et là l'incompréhension.

Mais que c'est-il donc passé??????????????

aidez- nous a y mettre un nom là dessus.
le bébé l'état est stable

Portrait de papillon974
J'aime 0

papillon974 wrote:
ma soeur hier a accouché brutalement (via césariènne) a 25 SA.

sa grossesse se portait a merveille, pas de douleur, quelque nausée, brulures d'estomac et c'est tout!

jeudi elle avait mal a la tête, vendredi soir elle se plaignait a une douleur vive a la poitrine qui s'irradier derrière ses omoplates, on a emmener aux urgences, ils ont vu quel avait 17 de tensions (elle n'a aucun pb de santé, meme pas hypertensive) ils lui ont fait des examens, qui ont décelé qu'elle avait des trace de sang dans ses urines (???) ils lui ont fait une écho, le bébé allait bien.

ils lui ont gardé pour la nuit, le lendenain samedi, rebelote écho, où ils découvre qu'elle a une stéatose hyperéchogène. en attendu les médecins ne lui explique pas grand chose ils dite simplement que son foie ne tolère pas bien sa grossesse, sa tension est toujours élevé (14/15) ils lui ont fait une NFS , le bilan est négatif, tout semble contreverser!!! (alors qu'il y a a peine 1 sem. elle a fait un bilan sanguin tout était en norme.
ils découvrent qu'il y a eu une diminution masive de plaquette, c'est là qu'ils décident de l'envoyer dans une autre pour y subir d'urgence une accouchement prématuré.
pendant de temps le bébé va bien, elle ne souffre pas (c'est une fille) elle continue a bouger normalement.

ma soeur est déboussolé, et ne cesse de pleurer.

arrivé dans l'autre hopital, ils lui disent, que c'est elle qui va pas bien, qu'elle a problème de placenta, que le liquide amniotique, est inférieur a la norme (du moins que ça diminue), que le bébé va bien mais c'est elle qui ne va pas bien, son corps ne tolère pas bien la grossesse, il faut pratiqué d'urgence une césarienne en V (...)
elle a subit une anesthésie général, elle est en salle de reveil, puis sera envoyé en soins intensif si son etat dont on n'a pas su y mettre "un nom" s'empire, son bébé(Emelyne) en soins intensif spécialisé préma.

ma famille et moi somme tous déboussolé, en 1 jours tout bascule!!!
on ne comprend pas, elle était en bonne santé, elle avait meme vu son gynéco 2 semaines avant, tout allait bien!
et là l'incompréhension.

Mais que c'est-il donc passé??????????????

aidez- nous a y mettre un nom là dessus.
le bébé l'état est stable

personne ne veut y répondre a ce tuto?
moi aussi j'ai besoin d'aide, j'amerais bien comprendre

Portrait de marigo
J'aime 0

Bonjour, Papillon
Je comprends que votre soeur et toute la famille soient bouleversées par cet événement qui devait être heureux dans quelques semaines et qui s'est un peu transformé en cauchemar dans l'urgence. Bon, je ne connais pas le dossier de votre soeur, mais d'après ce que vous décrivez, c'est un tableau classique d'éclampsie qui est une pathologie grave qui peut survenir lors d'une grossesse tout à fait normale et très soudainement. On pense en effet que cette "maladie" est déclenchée par le placenta, et cela peut mettre en danger la vie de la mère et de l'enfant. Votre soeur a bien été prise en charge, car le diagnostic a été posé suite aux données cliniques et biologiques et la césarienne en urgence était la seule solution. Cela pose évidemment le problème de la grande prématurité de cette petite fille et il faudra attendre quelques semaines pour voir comment elle évolue. Quant à votre soeur, après ce genre d'évenement, il est normal qu'elle soit surveillée dans un premier temps aux soins intensifs, le temps de voir que toutes ses fonctions vitales vont bien (en particulier les reins et le foie), et elle pourra ensuite réintégrer un service de suites de couches classique sans problème et aller voir sa petite fille. Les médecins prévoieront certainement un autre bilan complet ( en plus de ceux qui seront pratiqués pendant son hospitalisation) quelques semaines après sa sortie. Gardez confiance, votre soeur va récupérer et il s'agira alors de la soutenir et de l'accompagner pour qu'elle puisse croire en sa petite fille...
Et dès qu'elle aura récupéré, il est important qu'elle se fasse tout expliquer par l'équipe qui l'a prise en charge ... si ce n'est pas déjà fait entre-temps . Bon courage à vous.

Portrait de papillon974
J'aime 0

son bébé est décédé mardi a 17h45mn......
d'une hémorragie pulmonaire.

la mère( ma soeur) ne va pas bien sa tension a a nouveau monté, ma mère mise sous calmant avec 21 de tension.

notre nièce, et première petite fille de la famille est partie, alors que quand elle était dans le ventre de sa mère tout allait bien, pour elle mais pas pour ma soeur sabrina.
sa gynéco disait meme que son bébé serait un gros bébé car a 4 mois, Emelyne faisait déja 500 G et a sa dernière écho 5mois 1/2, Emelyne faisait 750G, et a sa sortie, le plancenta avait déjà commencé faire des ravage sur elle, apparament, car elle ne pesait que 500g.

on ne comprend rien tout est passait si vite!!!
elle était si mignonne, elle ressemblait a environ 85 % a son père, meme frimousse, avec plein de cheveux déjà!!!

mais c'est fini, elle n'as pu toléré ce grand manque de ne plus etre avec sa mère, car jusqu'a mardi, Emelyne se battait, pour vivre, meme les médeins nous le disait.

maintenant, c'est à ma soeur de se reconstruire, chose difficile!!! de meme pour ma mère.......

comment puis-je l'aider?
quel parole je dois lui dire?
j'en sais rien , je ne sais plus. la vie est injuste, plein de jeune avorte, abandonne leur enfant, et là, quand tout est désiré, c'est la vie d'Emelyne qui s'en est allé.

Portrait de marigo
J'aime 0

Chère Papillon
Je suis vraiment désolée d'apprendre le décès de votre nièce et cela est certainement un énorme choc pour vous tous, mais en particulier pour sa maman. Vu la grande prématurité de cette petite fille, c'était malgré tout une des issues à envisager, car comme vous le dites si bien, ce n'est pas facile "de tolérer ce grand manque de ne plus être avec sa mère", et 15 semaines de grossesse, c'est énorme, même si la médecine a fait des progrès.
Il s'agit maintenant pour la famille de faire le deuil de cette enfant, mais surtout de souteneir et d'accompagner votre soeur dans son deuil et non accomplissement de sa maternité. Il ne s'agit pas pour vous de "dire" mais plutôt de l'écouter et de l'encourager à parler de sa douleur, de respecter ses choix , de lui laisser le temps... Ce serait bien qu'elle puisse se faire accompagner par un (e) psychologue ou psychiatre qui a l'habitude de ces situations , mais là encore c'est elle qui décidera à quel moment elle en éprouvera le besoin : cela peut se faire quelquefois longtemps après. Est'ce qu'elle a eu le temps de voir sa fille ou tout du moins a-t-elle pu la connaître à travers des photos ?Il ne faut pas non plus oublier le papa, qui doit être également très ébranlé par tout ce qui est arrivé à sa femme et sa fille.
Les semaines qui viennent vont permetre à votre soeur de se reconstruire physiquement et le temps lui permettra de faire petit à petit son travail de deuil. Ce serait bien qu'elle se fasse accompagner sur ce parcours par une personne compétente ...
Bon courage, Papillon. Je vous embrasse.

Participez au sujet "accoucheùent prématuré de 25 semaines."