Portrait de Salome8334

Bonjour
Le 03 avril mon ami à eu un accident très très grave
Il s'est pris une banche de 2 tonnes dans le dos
Écrasement de la cage thoracique, poumon perforés et écrasé, plus de cotes du côté du coeur, rate explosé, section de la moelle épinière.
Il a fait un arrêt cardiaque de 3 à 5 min on ne sait pas aujourd personne ne peut le dire
Il est sous sédatif depuis le 03 avril
Il a subit une opération. De 7h de la moelle... Îles quand sûre qu'il sera paraplégique...
Aujourd nous somme len11 avril j'ai vu l'interne qui s'occupe de lui et va faire un irm car sa respiration n'est pas stable, il ne s'adapte pas au respirateur artificiel et des qu'on le desedate il est incapable de respirer normalement... Aujourd les médecins se demandent si les fonctions neurologique respiratoire ne sont pas touché
À savoir qu'ils l'ont réveille une fois et a réagit mais selon eux ça n'est pas un signe
On ne sait pas qu'à il sera passer une irm... Il faut attendre et l'attente est longue !!!! Avez vous vécu ça ?!

Participez au sujet "Accident grave "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Accident grave "

  • L’hypertension artérielle pulmonaire primitive se produit quand il y a une pression artérielle anormalement élevée dans les artères qui transportent le sang du coeur vers les poumons.

    • Lorsque la cause de ce trouble n'est pas trouvée elle est appelée hypertension artérielle pulmonaire primitive.
    • Lorsque la cause est l’emphysème pulmonaire ou une maladie cardiaque présente à la naissance, elle est appelée hypertension artérielle pulmonaire secondaire. 

     

  • L’embolie pulmonaire correspond à l’obstruction brutale de l’une des branches de l’artère pulmonaire par un caillot sanguin (thrombus) ou, plus rarement, par un autre corps étranger.

  • Le syndrome interstitiel pulmonaire est un ensemble de signes apparaissant à la radiographie, et révélant une atteinte du tissu interstitiel des poumons.

    L’interstitium pulmonaire est formé du tissu conjonctif de soutien du poumon. Il est divisé en trois secteurs :

    • Le secteur périphérique.
    • Le secteur axial.
    • Les parois alvéolaires.
  • Le syndrome pulmonaire de Goodpasture, appelé également syndrome pneumo rénal, pneumopathie hémoptoïque avec glomérulonéphrite segmentaire nécrosante, est une pneumopathie (maladie des poumons) de nature auto-immune, se caractérisant par l'apparition d'hémorragies, à l'intérieur des alvéoles entraînant des hémoptysies (émission de sang par la bouche provenant de l'appareil pulmonaire) qui récidivent. 

  • L'embolie pulmonaire est l'obstruction brutale de l'une des branches de l’artère pulmonaire.

    Cette affection, à l'origine de nombreux décès en milieu hospitalier, est due à la formation d'un caillot (petite masse de sang coagulée) formé sur la paroi d'une veine (généralement profonde au niveau d'un membre inférieur, de l'abdomen ou du petit bassin).

    Ce caillot va migrer, grâce à la circulation sanguine, de l'endroit de sa formation, jusque vers les poumons, qui servent en quelque sorte de filtre.