Portrait de MaitreCorbeau

Bonjour,

Je viens de m'inscrire et ce matin, je réfléchissais au moyen de me sortir de mon dilem actuel. J'ai eu l'idée, entre autres, de me servir d'internet pour essayer de communiquer avec des gens qui auraient le même problème que moi, ou qui aurait une quelconque lumière sur mon problème, et comment je pourrais combattre ce dilem.
Voilà : J'ai cinquante ans et je me suis toujours plus ou moins préoccupé d'art (dessin, peinture, écriture...). J'ai eu de grandes difficultés à survivre dans la société actuelle, avec un taux de chômage énorme et j'ai fait un tas de boulots pénibles que je ne supportait qu'en me dopant aux antidépresseurs. J'ai suivi plusieurs thérapies qui m'ont sorti d'un état primitif très "border line" en même temps que je me suis "décrassée" du point de vue culturel - je suis très largement autodidacte -.
J'ai toujours considéré que je devais réaliser une oeuvre - écriture, peinture, qu'importe - et cela avec le temps revêt une urgence de plus en plus impérieuse. J'en suis, disons un peu torturée : je me sens coupable de ne rien faire. En même temps, je n'arrive pas à dessiner, à peindre, à écrire : cela m'est insupportable. J'ai des idées, mais les réaliser me semble sans intêret.
Je crois que je ne suis pas normale du point de vue des rapports humains : je connais très peu de monde et ma situation sociale de chômage endémique et de grande pauvreté n'aide pas beaucoup pour avoir une vie sociale épanouie.
Je donne tous les signes de la dépression, sauf que j'ai toujours été plus ou moins comme ça : ce qui pour les autres semble des signes de dépression est pour moi une manière normale de me sentir. Lorsque j'étais plus jeune, je me suis débattue dans des situations sociales et personnelle qui ne me permettait pas d'avoir beaucoup de loisirs en dehors de celui d'essayer de survivre.
Actuellement, je suis en contrat pour six mois dans un centre de documentation et mon âge et mon profil atypique ne me laisse pas espérer de trouver beaucoup mieux. Il est donc temps de me préoccuper de créer : hors, je n'y arrive pas et cela me désespère.
Qu'en pensez-vous ? J'ajoute que ce n'est pas la peine de poster quelque chose si c'est pour m'agresser : j'ai un peu pratiqué les forums et je sais que les gens se défoulent beaucoup là-dedans.
Si vous avez le même problème que moi, merci de me répondre.

Portrait de mimi -chris
J'aime 0

bonjour,
pour creer, vous avez dans les villes des centres culturels avec des activités cree par des bénévoles"moi j'ai anime un club) donc je sais de quoi je cause
il serait bien pour vous de creer en société, pas obligé d'avoir des amies, mais un environnement pour être aidé.
que vous soyez pauvre ou riche, les gens qui ont du coeur, vous accepterons tel que vous êtes, si vous avez l'air déprimé mais que vous vous sentez bien, ben, y a pas de probleme, personne ne sera la pour vous juger.
sans être riche, vouspayez une carte annuel et le club fournie du materiel, enfin chez nous ça ce passe comme ça et n'oubliez pas!!!!
"qui ne ce roit rien n'est rien", ce n'est pas votre cas, vous voulez faire. alors faite

l'aide apporté aux autres , aide a vivre

Portrait de MaitreCorbeau
J'aime 0

Bonjour mimi-chris,

Effectivement, je crois que vous avez raison. Il faudrait que je cherche un club, une association, quelque chose comme ça. Mais c'est assez dur de trouver une structure où le but soit seulement de s'exprimer et non pas seulement d'apprendre à dessiner ou à peindre. J'ai essayé de suivre des cours de la ville de Paris, mais cela c'est révélé inadapté pour moi. Je me suis juste "dérouillée" en dessin de nu, ce qui n'est pas grand-chose.
Pour ce qui est de l'écriture, je crois qu'il faudrait que je crée moi-même une structure si je veux faire quelque chose avec d'autres. Beaucoup d'associations animent des ateliers d'écriture auxquels j'ai quelquefois participé, mais j'y trouve un peu le même problème qu'avec la peinture et le dessin : c'est conçu comme des exercices techniques ou du pur divertissement et ce n'est pas ce que je recherche.
J'ai souvent cherché des gens ayant des profils se rapprochant du mien et toutes ses tentatives se soldent toujours par un échec. Mais je suis peut-être trop difficile. Je vais chercher encore.
En attendant, je lis sur des sujets qui pourraient me servir pour écrire (les voyages dans le temps, pour le moment) et je vais aller visiter des musées. Comme je suis en contrat aidé, je suis encore inscrite au chômage, la plupart des musées parisiens me sont donc ouverts gratuitement.
Mercredi, je vais aller au Musée de Bercy avec une amie. J'ai remarqué que les visites au musée me stimulaient particulièrement et me donnaient envie de peindre et de dessiner.
Je suis très touchée de votre réponse. Merci à vous et bon courage dans vos activités.
Bonne journée

Participez au sujet "Aboulie - désespoir existentiel"