Portrait de sheytann

mon amie a été opérée d'un cancer du sein hormono dépendant elle avait 43 ans et n'était PAS ménopauser. Elle a fait chimio radiothérapie et depuis moins d'un an hormonothérapie Nolvadex et tout les 3 mois piqûre de Décapeptyl. Malheureusement elle a très mal supporté sa dernière piqûre hypertention rythme cardiaque élevé nausée maux de tête....Le médecin préconise l'arrêt du Décapeptyl trop dangereux pour elle et lui propose l'ablation ovaires
Merci car nous sommes un peu perdu cette opération n'était pas du tout prévue au départ de sa maladie
Est ce normal? Quand pensez vous?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En général après un cancer du sein et surtout si ce cancer est génétique, on peut préconiser une hystérectomie totale (donc y compris les ovaires) afin d'éviter les risques de récidives du cancer du sein mais aussi d'éviter le risque du cancer du col de l'utérus.

Donc tant qu'à subir cette opération et passer en ménopause autant que tout soit fait d'un coup.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sheytann
J'aime 0

Merci pour votre réponse mais ce que nous n'arrivons pas à comprendre c'est que l'or de l'intervention du sein a été pratiquée j'avais posé la question à la cancérologue qui m'avait répondu catégoriquement Non
car le cancer n'est pas génétique. il est clair que cela met plus de chance du côté de mon amie pour éviter les récidives mais ces contradictions au niveau médical sont très pertubantes pour la malade. Pourquoi ne pas pratiquer une hystérectomie dès la première chirurgie. C'est cela qui parâit irrationnel.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui parce que c'est très loin d'être à faire mais vu que le traitement chimio est interrompu il y a des risques importants de récidives et donc la seule façon de l'éviter est de procéder à l'ablation des ovaires ou/et de l'utérus.

Au départ il est normal qu'il ait dit que ce ne serait pas nécessaire car fort heureusement c'est plus rare quand on doit en venir à cet acte supplémentaire.
Donc là disons qu'il s'agit surtout de la mauvaise réaction au traitement ce qui malheureusement arrive de temps en temps.

Et donc non, tout cela est parfaitement cohérent.
La chirurgie d'office en revanche ne l'aurait pas été du tout.
Le chir n'est pas là pour enlever tout d'emblée.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "ablation des ovaires après un cancer du sein"