Portrait de lysie333

Je suis perdue....
J'ai des nodules, 1 de 4cm et 2 petits sur l'autre lobe. Je l'ai découvert par hasard.
J'ai vu un endocrinologue il y a 6 mois et il m'a mis sous levothyrox 50 afin de réduire les nodules + ponction = négative;
6 mois plus tard les nodules n'ont pas bougé et je n'ai aucun symptomes particuliers. Mes hormones t3 et t4 sont normales mais ma tsh est très basse. l'endo m'a donc dit que je devais réduire le levothyrox et qu'une ablation de la thyroide était indiquée (car un taux de tsh durablement bas peu avoir des effets nefaste pour le coeur notamment).
A lire ^pas mal de discussions sur le sujet, je me suis inquiétée, vu les effets secondaires très génants qui peuvent apparaitre en cas de problème de dosage de levothyrox après l'ablation de la thyroide.
Je suis donc allée voir un second endo qui à ma grande surprise me dit le contraire du premier! Pour lui, l'opération n'est pas indiquée pour le moment car il n'y a aucune gène. Du reste le dosage de levothyrox était selon lui insuffisant et le traitement trop court pour esperer un quelquonque effet. Mon taux de tsh basse ne semble pas non plus l'inquiéter. Il veut reaugmenter ma dose de levothyrox et refaire un controle hormonal dans un mois.
Je ne sais plus qui écouter....
Avez vous vécu une expérience similaire? qu'en pensez vous?
Connaitriez vous par hasard un bon endo sur paris ou rp?
mERCI D'avance pour votre aide
Sylvie

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Pour ne pas s'inquiéter, il faut comprendre. Pour comprendre il faut lire ce qui suit. Je vous préviens c'est relativement long.

La thyroïde est une glande qui contribue au maintien du bon fonctionnement de l'organisme entre autres. Elle répond à des instructions provenant de la glande hypophyse par l'intermédiaire de la TSH Thyroid Stimulating Hormone). La thyroïde répond à cette hormone en sécrétant plus ou moins une autre hormone que l'on appelle la thyroxine (T3 et T4). Celle-ci contrôle le rythme des réactions chimiques de votre organisme.
Cette activité est variable. Elle dépend de la quantité de thyroxine. En effet, plus la quantité d'hormone thyroxine dans le sang est élevée plus les vitesses des réactions chimiques au sein de l'organisme sont élevées.
Il faut également savoir que la calcitonine est une autre hormone fabriquée par la glande thyroïde. Celle-ci règle la quantité de calcium entre autres dans le sang.
Il existe donc deux types de maladies liées à la thyroïde soit l'hyperthyroïdie (excès de sécrétion en d'hormone thyroïdienne) soit l'hypothyroïdie (insuffisance de sécrétion d'hormones thyroïdiennes).
En ce qui concerne l'hyperthyroïdie il faut retenir 2 formes tout d'abord la maladie de Basedow que l'on appelle également maladie de Graves ou goitre exophtalmique, goitre homogène thyrotoxique ou adénome toxique appelé également goitre non homogène multinodulaire ou nodulaire isolé. Dans les deux cas il existe une sécrétion exagérée de thyroxine c'est-à-dire d'hormones thyroïdiennes.
La maladie de Basedow, en résumé (je vous invite à lire le texte que j'écris dans l'encyclopédie médicale Vulgaris expliquant en détail la maladie de Basedow) se caractérise par une sécrétion d'anticorps particuliers. La TSH, dans la maladie de Basedow stimule trop la thyroïde à cause d'un anticorps anormal est de ce fait la TSH sécrétée par l'hypophyse est indécelable dans le sang. La production d'hormones thyroïdiennes est à l'opposé anormalement élevée et la quantité de thyroxine dans le sang est elle aussi élevée.
En cas de sécrétion exagérée de thyroxine vous présenterez avoir certains symptômes (corps excessivement chaud, main tremblante, sueur, coeur qui bat vite et irrégulièrement, insomnie, volume de la thyroïde augmentée de manière quasi invisible et augmentation anormale de l'anticorps qui stimule la thyroïde, saillie de l'oeil, élargissement de l'ouverture entre les paupières, larmoiement, rougeur excessive et quelquefois vision double.

Voyons maintenant le goitre non homogène ou nodulaire toxique ou adénome toxique qui correspond à l'autre forme de sécrétion exagérée d'hormones thyroïdiennes . Dans ce cas un ou plusieurs adénomes, il s'agit de tumeurs bénignes ou malignes qui se développent aux dépens de la glande thyroïde, sécrètent de manière isolée des hormones thyroïdiennes. Ces nodules plus souvent sont perceptibles quand on touche là thyroïde et même quelquefois visible, ils en un à plusieurs centimètres de diamètre.
La majorité des adénomes thyroïdiens sécrète peu d'hormones thyroïdiennes et quelquefois même pas du tout (comme c'est votre cas). Parfois au contraire ils en sécrètent énormément c'est la raison pour laquelle on les appelle adénome toxique. On retrouve à ce moment-là les mêmes symptômes que pour la maladie de Basedow : une hyperthyroïdie. Sauf que cette fois-ci on n'a pas d'exophtalmie (les yeux qui font saillie).

Comme vous l'aurez remarqué l'endocrinologue vous a demandé si vous étiez anxieuses, si vous aviez de la diarrhée, chaud, avec des troubles intestinaux, la langue qui tremble les doigts qui tremblent etc..
Il vous a également demandé des examens sanguins avec un dosage de thyroxine (T 3 et T4) et une TSH.

Il faudrait semble-t-il effectuer un test à l'iode radioactif qui est utilisé comme traceur afin de confirmer le diagnostic et aider à planifier le traitement. C'est peut-être là ce qui est important à comprendre.
Quand on souffre de maladie de Basedow la thyroïde a énormément envie d'iode. Une quantité anormalement importante d'iode radioactif est emmagasinée de manière globale ou homogène si vous désirez dans la thyroïde et ceci pendant 24 heures.
Quand il s'agit de nodules toxiques des résultats des examens sanguins sont semblables à ceux de la maladie de Basedow mais le test au traceur radioactif, quant à lui, indique seulement une imprégnation localisée de l'iode au niveau des nodules bien entendu.
De toute manière il est absolument indispensable de pratiquer une scintigraphie thyroïdienne ce qui va permettre d'apprécier le volume et le caractère d'un goitre ou d'un adénome thyroïdien. Généralement ceci est précédé d'une échographie de la thyroïde.

Les médicaments sont de trois types :
Les médicaments antithyroïdiens.
L'iode radioactif.
La chirurgie.

Pour décider quel type de traitement il faut utiliser il faut tenir compte non seulement de votre santé, de votre âge et surtout de la gravité des lésions de la thyroïde (s'agit-il d'adénome toxique c'est-à-dire sécrétant beaucoup de thyroxine ou bien d'adénomes nous dirons normaux).

Généralement on conseil dans un premier temps des bêtabloquants associés en une contraception surtout si vous êtes en d'activité génitale.
S'il s'agit d'une sécrétion exagérée d'hormones thyroïdiennes au cours de la maladie de Basedow il faut utiliser des antithyroidiens de synthèse qui devront être poursuivis en général durant 12 à 18 mois afin d'éviter les rechutes.
Un traitement radical qui consiste à utiliser l'ode radioactif par oral peut se faire chez les individus de plus de 30 ans et quand il n'y a pas de grossesse.
En ce qui concerne les adénomes autrement dit les nodules thyroïdiens quand ceux-ci sont toxiques il est nécessaire de procéder à leur ablation chirurgicale mais l'iode radioactif et des médicaments antithyroïdiens sont parfois administrés de la même manière que quand on désire traiter une maladie de Basedow.
On ne retire pas forcément l'ensemble de la thyroïde. Quelquefois une portion uniquement de cette glande est extirpée surtout quand les symptômes sont réapparus après deux ou trois séries de traitement par voie orale.

Je vous l'avais dit en introduction, ceci est un problème assez compliqué qui nécessite de longues explications.

Alors on résume : il s'agit d'adénomes toxiques il faut sans doute opérer et retirer les nodules. Pour savoir il faut passer les examens complémentaires (échographie, scintigraphie, éventuellement ponction-biopsie, recherche d'anticorps antithyroïdiens et dosage de la calcitonine).

Ou bien utiliser le LÉVOTHYROX à raison de 0,2 mg par jour pendant plus de trois mois : l'adénome est suspecte si l'effet du LÉVOTHYROX est variable. L'adénome est suspect quand il y a régression après utilisation du LÉVOTHYROX.
Pas de réponse au LÉVOTHYROX il faudra sans doute envisager une intervention chirurgicale sauf si au cours de l'évolution tout se remet dans l'ordre.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de lysie333
J'aime 0

Merci pour votre réponse mais concrètement je suis toujours un peu perdue.
Si j'ai bien compris, dans mon cas il est possible de poursuivre un traitement de lévothyrox (le médecin m'a prescrit du 50 et voudrait augmenter encore la dose après examen de sang) et ce pour une durée assez longue puisque mon nodule est bénin et ne sécrète pas d'hormones (je n'ai aucun effets secondaires). Il pourrait disparaitre et si ce n'est le cas, l'intervention serait indiquée.
Selon vous donc l'avis du second endocrinologue serait bon? Il n'y a pas d'urgence pour opérer?
Le fait que ma tsh soit basse représente t'il vraiment un problème pour ma santé?
Le premier médecin m'a parlé de risque de trouble du rythme cardiaque et de problème au niveau de la calcification je crois, c'est pourquoi il préfère opérer et retirer toute la thyroide .

Sylvie

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Peux-tu donner les résultats exacts de la prise de sang, sans oublier les normes du labo ?

En résumé tout nodule ne donne pas indication de chirurgie.

La cytoponction n'a rien révélé de douteux.
Par certains éléments de l'échographie on peut voir, lorsqu'un nodule est à risques. Si tu veux bien noter le compte-rendu, on pourra y regarder de plus près (la première échographie).

Donc si le gros nodule n'est pas gênant, qu'il n'appuye pas sur la trachée, et donc ne provoque pas d'étouffement, il n'y a pas lieu de l'enlever.
La cytoponction a du normalement le vider un peu,parfois ils se remplissent aussitôt et donc rien d'anormal dans ce cas.
Donc si tu as le compte-rendu de la deuxième échographie ce serait bien aussi de la noter ainsi on verra la différence entre les deux, si il y en a.

Certains nodules même sous traitement peuvent être longs à diminuer. Donc pour le moment il est peut-être encore trop tôt pour que le tien le fasse. Et puis peut-être que même le dosage de Levothyrox (des taux dans les normes ne veulent pas dire bons) n'est pas suffisant pour agir dessus, mais si les nodules n'ont pas dimunués ils n'ont pas continués de grossir non plus, donc il y a du positif tout de même.

En matière de thyroïde il y a rarement urgence à opérer, sauf les nodules dit toxiques donc des nodules qui sont hyper sécréteurs d'hormones.
Et dans le cas aussi ou un nodule ou un goitre trop importants bloqueraient la respiration. En dehors de ces cas, on a le temps de voir.

La TSH peut être basse cela ne crée pas pour autant de soucis, car le plus important ce sont les taux des hormones. La TSH n'est qu'un indicateur elle n'a pas d'action directe sur l'organisme. C'est la T3 qui a ce rôle surtout.

Quote:
Le premier médecin m'a parlé de risque de trouble du rythme cardiaque et de problème au niveau de la calcification je crois, c'est pourquoi il préfère opérer et retirer toute la thyroide .

Ces mêmes problèmes pourront exister même après l'opération.
Les risques du troubles cardiaques ne dépendent pas de la TSH mais du taux des hormones. On peut avoir une TSH basse et pourtant des taux d'hormones corrects voire même bas. Et si le taux des hormones est correctement équilibrés il n'y a pas plus de problèmes que ce soit maintenant ou même après l'opération.

Côté calcification c'est le risque de tout opéré également puisque la thyroïde fabrique la calcitonine qui est chargée de réguler le métabolisme du calcium et la minéralisation osseuse.
Le Levothyrox lui ne fournit que de la T4 et seulement de la T4.
Donc son argument n'en n'est pas vraiment un.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lysie333
J'aime 0

mes résultats de prise de sang sont( au mois de décembre) :

T4 LIBRE 1,26 ng/100ml Norme labo 0,89 - 1,76 (1,07 en mai),
T3 LIBRE 3,50 pg/ml Norme 2 - 4,22
TSH US 0,106 mcU/ml norme 0,400 - 4,400 (0,169 en aout)

Pour l'écho, j'ai fait l'erreur de faire la seconde chez un autre radiologue, le médecin m'a dit que cela pouvait induire des différences.

1ERE ECHO (en 05): lobe gauche: volumineuse structure nodulaire ovalaire échogène homogène cernée d'1 halo clair. Contours réguliers et plus grand diamètre de 38mm.
LOBE DROIT: présence d'1 formation kystique transsonore parfaitement arrondie et aux contours nets mesurant 14mm de diamètre. jE crois que le radiologue m'avait parlé d'1 autre tout petit kyste.

2eME ECHO (en 12):
lobe droit : on note à sa partie moyenne un nodule d'allure kystique évalué à 15mm de grand axe. En lathéro isthmique micronoule kystique de 3mm.
Lobe gauche : les 3/4 du lobe sont occupés par 1 volumineux nodule ovalaire hypéréchogène bien limité homogène chiffré à 40mm . Pas de modification nette de l'aspect des nodules. Hyper vascularisation marquée. Aspect plongeant de la partie inférieure de nodules.

Voila, qu'en pensez vous?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Déjà un nodule qui est entouré d'un halo bien délimité = nodule bénin.

Un kyste est toujours bénin (sauf cas très exceptionnel). Et son seul traitement c'est la ponction. Donc il faut le faire ponctionner ou le refaire si il l'a été lors de la première ponction.

Côté prise de sang les taux semblent corrects. Comment te sens-tu ? Pas de symptômes d'énervement, palpitations, diarrhées, perte de poids, sensation de soif,..... ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lysie333
J'aime 0

je n'ai aucun symptomes, tout va bien.
Par contre je ne sais plus qui aller voir pour avoir 1 troisième avis qui conforte le second (du moins je l'espère car l'opération ne me tente pas!).
Est il préférale de consulter à l'hopital? Mon généraliste m'a conseillé un hopital à Neuilly en région parisienne mais j'ai eu dautres avis plutôt mitigés......

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjur,

Là je ne peux pas t'aider je ne connais pas du tout.

Je pense que ce qui inquiète surtout un des endos, c'est la grosseur du nodule.

Donc pour le moment prend le traitement et tu ferras un contrôle sanguin d'ici quelques semaines et d'ici quelques mois refaire une échographie thyroîdienne afin de voir si cela évolue ou pas.

Mais effectivement une augmentation du traitement serait peut indiqué quoique ta TSH est éjà bien basse mais surtout parce qu'il y a beaucoup de T3. Les T4 elles laissent encore une marge de manoeuvre.
Mais augmenter le traitement risque aussi de faire grimper les T3.

Mais tu n'as pas de symptômes, donc c'est que peut-être dans les T3 il y a beaucoup de rT3 donc des T3 inactives.
Vois avec le médecin pour augmenter un peu le dosage.
Si il devait y avoir un soucis tu le sentirais de suite : palpitations, insomnies et diarrhées s'inviteront alors très rapidement.
Donc demande au médecin avec lequel tu es le plus en confiance.
Mais surtout pas d'augmentation personnelle sans surveillance médicale.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lysie333
J'aime 0

Le second médecin que j'ai vu veut me repasser 50 de lévothyrox; J'avais ce dosage avant et aucun effets secondaires (juste cette TSH basse!!). Je epnse que je vais suivre ces conseils et prendre un autre avis....

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Je pense que vous avez raison, je suis de l'avis de Christiane59, tenez-nous au courant.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de lysie333
J'aime 0

Merci pour vos réponses. J'ai suivi les conseils du second médecin (et aussi de mon généraliste qui est plutôt de son avis et pense que l'opération est prématurée) je reprends lévothyrox 50 et pour l'instant aucun effets secondaires, je dirais même que je me sens moins fatiguée (hasard?); Je refais un contrôle sanguin dans un mois. Je vous tiendrai au courant.

bonne journée
Sylvie

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non ce n'est pas hazard d'être moins fatiguée puisque plus de Levothyrox qui est donc la T4 qui permet elle de faire de la T3 qui est l'hormone réellement active. Donc plus de T4 = plus de T3 donc moins de fatigue.

Une TSH basse ne signifie absolument par une hyperthyroïdie. Retiens bien ça et demande toujours à contrôler les hormones qui elles sont bien plus à même de nous donner les bonnes informations. La TSH n'est qu'un indicateur et qui peut parfois se tromper ou mal évlauer les besoins.
Et puis cela dépend aussi de l'interprétation que certain médecin en font.

Et si sur une semaine tu sens déjà un moins de fatigue, c'est que l'augmentation était nécessaire.
Ceci dit si d'ici quelques temps tu venais à sentir des symptômes d'hyperthyroîdie, il n'y aurait pas besoin pour autant de diminuer du même dosage tous les jours. Tu pourrais simplement, diminuer que quelques jours.
On prend le traitement au quotidien mais il est comptabilisé sur la semaine.

Mais on en reparlera le moment venu et si nécessaire.

D'ici là bonne continuation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lysie333
J'aime 0

oui, je vais voir avec le temps.

Mais il y a quand même un truc qui me turlupine.
L'endocrinologue que je voyais avant disait qu'il était mauvais d'avoir une tsh basse à long terme. Il m'a parlé de risque de troubles du rythme cardiaque et de déminéralisation osseuse je crois. c'est ça qui m'inquiète un peu dans l'histoire, je ne voudrais pas en payer les conséquences plus tard.

Par contre le deuxième endocrinologue ne semble pas inquiet à ce sujet alors je ne sais plus trop qui croire?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le fait d'avoir une TSH basse peut entrainer effectivement des troubles cardiaques mais surtout lorsque le taux des hormones T3 est très élevé car ce sont elles qui sont réellement actives et dans tout l'organisme. Toute cellule a besoin de la T3 pour fonctionner correctement.
Donc une TSH peut être basse sans que pour autant on ait trop de T3 donc les risques cardiaques ne sont pas à craindre.

Quant à la déminérilisation osseuse ou ostéoporose plus précisément, c'est une chose que l'on dit mais jusqu'à présent je n'ai pas trop compris le principe du pourquoi, mais d'après le peu que j'en sais, j'ai dû mal à faire le rapprochement entre les deux.
Je ne me suis pas encore penchée vraiment sur la question.
Mais je n'ai jamais encore rencontré d'internaute ayant ce problème de TSH basse et de problème d'ostéoporose.

Pourtant des personnes qui ont eu un cancer thyroïdien sont mises sous traitement thyroïdien qui fait chuter la TSH.
Mais comme ils n'ont plus de thyroïde cela ne joue plus et ils n'ont pas plus de problème que qui que ce soit.

Et donc le problème est plus dû je pense au fait que l'absence de thyroïde ou d'une thyroïde mise au repos par un traitement substitutif, il n'y a plus certains éléments comme par exemple la calcitonine qui elle régule le calcium et le phosphore.
Donc est-ce dû à cela ou à quelque chose de similaire, je ne sais pas.

Mais je pense effectivement qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il y a des personnes qui sont sous traitement depuis très jeune et n'ont pas plus d'ostéoporose pour autant.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Supplément au message d'hier au sujet des risques d'ostéoporose : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/01/une-tsh-basse-et-lostoporose.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lysie333
J'aime 0

Merci pour cet article très interessant. C'est pas simple tout ça........
Quand je revérai l'endocrinologue, je lui demanderai des précisions à ce sujet.
En tout cas pour le moment (depuis que j'ai augmenté le lévothyrox) je me sens beaucoup moins fatiguée, pourvu que cela dure .....
A bientôt
Sylvie

Participez au sujet "Ablation de la thyroide ou non?"