Portrait de Mallya

Bonjour,

je suis nouvelle ici.

j'ai appris ce soir que j'étais atteinte d'un cancer (sarcome utérin). Je ne sais pas trop comment réagir, j'ai tellement peur. J'ai 28 ans et je n'arrive pas à le réaliser. Pour l'instant il n'y a que mon chum et ma mere qui sont au courant. Je sais que je vais devoir le dire à mes proches éventuellement, mais je ne sais pas trop comment aborder le sujet. Avez-vous des idées? Des choses à faire et ne pas faire?

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

chacun reagit selon son parcours medical et sa personnalite,si tu poses la question c est deja que tu es decidee a lutter.a mon humble avis mieux vaut en parler mais pour cela renseigne toi aupres des medecins qui vont te suivre sur le deroulement des interventions ou des traitements........... et des perturbations qui vont modifier ton train de vie;
comment reagis tu habituellement en cas de probleme?ta position au sein de ta famiile?

Portrait de jeane69
J'aime 0

bonjour Mallilia ,

Je viens de vivre cancer adénome carcinome stade 3 du col de l'utérus opérer en 2005 et ttt en 2006 .
Je peux que vous dire qu'il faut surtout garder espoir et de s'accrocher à la vie aller étape par étape , faire confiance au oncologue et s'entourer d'une chaîne d'amour autour de nous et beaucoup prendre soins de nous , s'écouter oser pleurer ou parler , écrire si nécessaire notre rage , notre tristesse expulser notre ressentit face à ce situation pas toujours évidente essayer d'y croire très fort que tous va bien aller . Meilleures pensées pour vous courage Jeane69

Portrait de lealucie
J'aime 0

Bonjour Mallya,
j'ai 33 ans et suis atteinte d'un cancer du sein : le 18 juillet dernier, tumérectomie... d'un stade 1, je suis passée à un stade 2... d'où 1er août : ablation sein et ganglions... ganglions déjà atteints... je suis en chimio depuis le 5 septembre, et ce jusqu'à fin décembre... puis deux mois de radiothérapie... et enfin hormonothérapie pendant 5 ans.
J'ai très bien pris la maladie... bien sûr à chaque fois, c'est une grosse claque, j'ai pleuré à chaque verdict... mais par je ne sais quel pouvoir, j'ai réussi à me remettre en quelques minutes et ai voulu me battre de suite. En fait, tout va tellement vite que l'on se laisse guider : pas le temps de trop réfléchir !
Aujourd'hui... du moins depuis deux jours, je me trouve confrontrée à la perte de cheveux... ce que je prends très mal moralement... la seule chose qui depuis le début m'atteint.
Chacun réagit à sa manière... il faut s'efforcer de s'entourer des meilleures âmes, tous ceux qui t'apportent du réconfort... car il est évident que nous sommes plus fragiles psychologiquement, alors même que (mon cancérologue ne cesse de me le répéter) la guérison est étroitement liée au moral. Ca permet de faire le ménage !!
Plein de gros bisous et courage dans les prochaines semaines. Lucie

Participez au sujet "28 ans et atteinte du cancer"