Portrait de blue-xy

Bonjour à toutes les personnes qui auront la gentillesse de me lire,

J'écris ici mais je ne suis pas sûr d'être au bon endroit, veuillez m'excuser si tel est le cas.

Voilà, je vous explique ce qu'il m'arrive.
Le 22 Décembre 2015, mon papa a fait un grave AVC dont la cause n'a pas été retrouvée.
Quatre mois plus tard, le 18 avril 2016 (il y a une semaine) il fait une rechute : on lui diagnostique un infarctus splénique.

Cela fait 2 accidents vasculaires en 4 mois de temps.

Il est actuellement hospitalisé depuis une semaine pour son infarctus splénique et le médecin référent m'a dit aujourd'hui qu'ils ne savent pas ce qu'à mon papa : ils ne retrouvent pas la cause de ces deux infarctus...

Ils (les médecins) lui font des piqûres d’héparine (2 fois par jour) juste pour dissiper le caillot...
Ils traitent le symptôme, mais la cause de cet infarctus splénique (et de l avc de décembre dernier) demeure inconnue.

Mon papa va surement sortir de l’hôpital jeudi soir ou vendredi si rien est retrouvé à l'échographie trans-œsophagienne de jeudi après midi.

Je précise que l’hôpital où il est actuellement hospitalisé pour son infarctus splénique est le même hôpital dans lequel il a séjourné lors de son avc de décembre.

Ce message est un message de désespoir, je ne sais plus quoi faire... attendre qu'il refasse un troisième infarctus ailleurs (rein, foie, pancréas ou autre...) et le re-emmener à l’hôpital ?
Attendre qu'il meurt d'une embolie ?

Je suis désespéré, à bout...
A l'aide...
Si quelqu'un me lit, si quelqu'un m'entend...

Qu'est ce que je peux faire ?
Je suis désespéré comme jamais je l'ai été dans ma vie, j'ai l’impression que la vie de mon papa est en suspens...

Portrait de blue-xy
J'aime 0

Personne ?!

Participez au sujet "2 infarctus en 4 mois de temps - au secours "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.