Portrait de Doctilimo

Bonjour à tous,

Je suis à court de solution et j'en viens à vous demander votre aide et votre expérience pour me renseigner sur une piste à creuser et trouvez un urologue réputé qui puisse me diagnostiquer mon trouble d'érection et mettre enfin un nom dessus, même si malheureusement, c'est irréversible, je veux savoir.

Pour la "petite histoire" mon trouble d'érection à commencer il y a 10 ans de cela alors que je n'avais que seulement 16 ans, maintenant, j'en ai 26...

Je signale bien que depuis 10 ans, je n'ai pas eu une seule fois une érection spontanée ou matinale, une érection convenable comme avant mes troubles, je pense donc me mettre au marketing des chamallow avec c'est 10 année d'expérience lol

J'ai récemment fait un doppler avec injection dans les corps caverneux et j'ai de nouveaux espoirs, après l'examen, j'ai eu de fortes douleurs après injection qui lançaient dans les testicules, surtout la gauche où j'ai ma varicocèle et dans la verge pendant une heure environ, mon urologue m'a expliqué que le produit dois provoquer une érection même sans excitation chez un patient sein qui de plus est jeune comme moi, la, j'étais heureux et je me dis enfin quelque chose prouve que ça ne marche pas, mais au final l'urologue me dit que mon trouble le dépasse et qu'il ne peut pas me venir en aide...

Du coup, je suis dégoûté qu'on m'abandonne encore une fois sans me donner de réponse :(
Je vous mets tous les symptômes en dessous, en tout cas merci d'avoir lu ;)

Symptôme avant les troubles d'érection

⦁ Forte envie d'uriner souvent.
⦁ Miction difficile par à-coups avec sensation de brûlure.

Trouble de l'érection actuelle

⦁ Trouble d'érection assez brutal depuis l'âge de 16 ans soit depuis 10 ans.
⦁ Plus aucune érection spontanée ou matinale.
⦁ Érection molle, gland mou, l'érection ne tient pas s'il n'y a pas de masturbation.
⦁ L'érection ne se déclenche pas sans masturbation.
⦁ Le pénis grossit juste un peu et reste mou s'il y a une forte excitation sans masturbation.
⦁ Il n'y a plus cette sensation d'afflux sanguin dans la verge qui provoque l'érection, il n'y a plus c'est palpitation.
⦁ Plus de sensation de point de non-retour.
⦁ Éjaculation précoce.
⦁ Pas d'orgasme lors de l'éjaculation.
⦁ Pas d'érection avec injection doppler.
⦁ Parfois un mal de tête et une irritabilité après éjaculation.
⦁ Test de l'érection avec prise de viagra, cialis, spedra presque aucun effet avec souvent de fortes douleurs dans la verge et le périnée et des effets secondaires.

Trouble annexe

⦁ Très rarement de fortes douleurs anales et au périnée de quelques secondes.
⦁ Vessie moins sensible, sensation d'avoir envie d'uriner faussée.
⦁ Verge, gland moins sensible au toucher.
⦁ Varicocèle gauche.
⦁ Scoliose et port d'un corset de 11 ans à 19 ans.
⦁ Opération hydrocèle lors de l'enfance.
⦁ Très mauvaise circulation sanguine, opération des varices sur la jambe droite à l'âge 20 ans.
⦁ Intestin plus long que la moyenne, trouble de digestion régulier.
⦁ Parfois des faiblesses musculaires et une forte fatigue générale.
⦁ Assez anxieux de nature.

Mode de vie

⦁ Très souvent assis la plupart de la journée.
⦁ Il m'arrive de sauter un repas.
⦁ Je ne m'endort pas tout de suite mais je fais des nuits complète.

Examen pratiqué

⦁ Coloscopie : rien trouvé
⦁ Hormone : rien trouvé
⦁ Prise de sang : rien trouvé
⦁ Bilan urodinamique : besoin très atténué, vessie stable légèrement hyposensible, spasmes sphinctériens, hypertonie urétal, dysurie.
⦁ Fibroscopie : rien trouvé
⦁ Electromyogramme : rien trouvé
⦁ Echographie testiculaire et prostatique : vessie en faible réplétion, de contenu homogène
Echo doppler penien : pas d'érection après injection
⦁ Echo doppler penien : pas d'érection après injection
⦁ Examen scanographique du rachis lombo sacré : pincement du disque, Protusion modéré discale diffuse en L4 - L5 sans conflit disco-radiculaire, Discopathie L5 - S1
⦁ Téléradiographie du rachis cervico-dorso-lombaire en entier : scoliose lombaire à convexité gauche.
⦁ Scanner Abdomino-Pelvien : quelques petits ganglions millimétriques de la racine du mésentère non-spécifique.
⦁ IRM dorso-Lombaire : rien trouvé
⦁ Examen Tomodensitométrique abdomino-pelvien avec injection : rien trouvé

Participez au sujet " 10 ans de troubles de l'érection sans nom, à l'aide..."