Portrait de AngeEtoile

bonjour ,

voila 6 mois que nous essayons de faire un bébé
apres avoir lu bcp de choses sur le net, je me suis demandé si je ne souffrais pas d'insuffisance luteale, a cause de mes douleurs aux seins pdt la phase luteale.

Je me suis plainte a mon medecin generaliste qui a examiné ma poitrine, il a trouvé qu'elle etait granuleuse, et m'a envoyé faire une echographie des seins
La conclusion de l'examen, c'est que je n'ai pas de kyste, mais que j'ai bien une mastose.

Me voila effrayée, il faut surement que je fasse un dosage de progesterone pdt la phase luteale.

En attendant que cela arrive, je me pose 2 questions :
- peut on souffrir d'une mastose sans souffrir d'une insuffisance luteale
- peut on tomber enceinte en ayant une insuffisance luetale

merci de vos reponses

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour,

Je crois que la mastose est beaucoup plus fréquente que l'insuffisance lutéale. J'ai regardé ce que je trouvais en ligne sur ce sujet parce que je pensais avoir moi-même une insuffisance lutéale, et voilà ce dont je me rappelle :

Le syndrome pré-menstruel (seins gonflés/douloureux, crampes, irritabilité - sautes d'humeur, etc) est considéré par certains médecins comme amélioré par administration de progestérone, mais il semble que chaque femme réagisse différemment à ses hormones! Et que de très nombreuses femmes en souffrent à des degrés divers sans avoir eu de difficulté majeure à tomber enceinte.

Pour une meilleure idée de l'état de ta phase lutéale, il y a d'autres choses à regarder : en particulier, as-tu des saignements dans la dernière semaine avant les règles? Une chose à faire est de prendre ta température au réveil pour essayer d'identifier ton jour d'ovulation et la longueur de ta phase lutéale :

- prends un thermomètre assez précis (en verre ou numérique à deux chiffres après la virgule)
- tu peux prendre la température orale, rectale ou vaginale mais il ne faut pas changer de méthode en cours de cycle, ni de thermomètre.
- prends ta température tous les jours au moment du réveil, avant de te lever même pour aller faire pipi, avant de remuer (éviter par exemple de secouer le thermomètre juste avant). Essaie de prendre la température toujours à la même heure, et avec au moins trois heures de sommeil avant.
- Reporte ces températures sur un graphique.
- Au cours de la phase folliculaire (première partie du cycle avant l'ovulation), la température devrait être relativement plus basse (pour moi, c'est en moyenne 36,6°C température orale - mais ça varie de quelques dizièmes de degrés selon les femmes et les thermomètres...)
- Un ou deux jours après l'ovulation (marquant le début de la phase lutéale), la température augmente (autrour de 2/10 de degrés C) et reste élevée (pour moi, en moyenne 36,9°C)
- la fin de la phase lutéale est marquée par l'arrivée des règles, précédée ou suivie immédiatement par une chute de la température.

Pour aider à identifier le jour de l'ovluation, il peut y avoir d'autres indices : glaire abondante, claire/transparente et "élastique" (comme du blanc d'oeuf) durant les jours précédant l'ovulation, s'arrêtant après l'ovulation; éventuellement une douleur à l'ovaire qui ovule. On peut aussi acheter des tests d'ovulation (CHER) qui indiquent le pic de LH (l'hormone qui déclenche l'ovulation et transforme le follicule en corps jaune) - théoriquement, l'ovulation a lieu dans les 48 heures suivant le pic.

Ces méthodes ne marchent pas à tous les coups, mais ça peut aider à se faire une idée (et savoir aussi vers quel jour on ovule...). Sachant que l'ovule survit 24 h et que le sperme lui peut survivre autour de 2 jours, parfois plus, si il a rencontré la glaire adéquate (la fameuse en blanc d'oeuf), cela peut aider à calculer pour les rapports sexuels...

- Si la phase lutéale est plus courte que 10 jours, on parle de phase lutéale courte et cela rend la probabilité de grossess faible.
- Si la phase lutéale est entre 10 et 12, il peut y avoir une déficience lutéale mais ce n'est pas certain. Si elle fluctue en longueur de plusieurs jours, qu'il y a des saignements etc, il y a probablement un problème. Je suis dans ce cas là :(
- Si la phase lutéale est comprise entre 12 et 16 jours, c'est normal!

Les problèmes de phase lutéale n'empêchent pas forcément la grossesse. J'ai lu qu'ils pouvaient rendre les fausses couches précoces plus fréquentes (c'est ce qu'il m'est arrivé) mais ça a l'air compliqué.

Les causes sont variables et plus ou moins simples à corriger
- phase lutéale déficiente liée à dysovulation (la phase folliculaire qui "prépare" le futur corps jaune qui sécrétera la progestérone n'est pas géniale et donc la phase lutéale ne l'est pas non plus; la première couche de l'endomètre qui se forme pendant la phase folliculaire n'est pas géniale non plus). Traitable parfois en améliorant l'ovulation, par exemple en administrant du Clomid (ou directement en injectant les hormones stimulant l'ovulation si le Clomid est déconseillé ou ne marche pas).
- insuffisance de sécrétion de progestérone à cause d'un excès de prolactine (l'hormone qui sert à faire du lait). Ca se corrige bien! Dans ce cas, un symptôme peut être
- non réaction des récepteurs de la progestérone malgré une sécrétion de progestérone normale. Pas grand chose à faire, mais heureusement TRES rare!

Bon courage, et j'espère que ça va bientôt marcher pour vous!

Portrait de anonymous
J'aime 0

Oups, oublié un bout:

Dans le cas d'une insuffisance lutéale par excès de prolactine, un symptôme peut être la production de lait (mais ce n'est pas forcément le cas).

Oublié de dire : dans le cas d'une dysovulation sans symptôme de vieillissement des ovaires (peu probable en dessous de 35 ans), en général le traitement au Clomid marche bien.

Bonne chance!

Portrait de stephanini
J'aime 0

depuis que l' on m' a retire mon sterilet mes régles durent 2 jours au lieu de 4.de plus souvent je commencent a ressentir les syndromes pré menstruels au moin 15 jours avant mes régles.j' 35 ans merci de m'apporter 1 reponse.ps;mes cycles sont tres reguliers

Portrait de profit1
J'aime 0

Bonjour,
Quelle information précieuse et précise vous avez donné! Je cherche sur le net depuis si longtemps pour avoir de l'info sur une phase lutéale trop courte versus allaitement... J'ai 29 ans et allaite encore ma fille de 17½ mois matin et soir. Nous essayons de concevoir depuis environ 5 mois. Mon cycle dure de 26-28 jours avec ovulation autour du 18-19ième jours bandelette d'ovulation à l'appui.

J'utilise la loupe Luna fertilité qui affiche des cristaux en forme de fougère dans la salive séchée lors de la période d'ovulation (dû aux hormones mais lesquelles?) mais moi... je n'en vois pas sinon avant mes règles voilà quelques mois mais plus maintenant. J'en ai déjà vu (je l'utilise depuis mon retour de règle alors que ma fille avait 5 mois)à des moments qui semblaient logiques mais là je suis régulière depuis 5 mois dans le portait du 26-28 jours décrit plus haut.

J'ai toujours douté que ma situation de phase lutéale courte (7-8 jours en moyenne) était causé par l'allaitement. Mais certaines personnes compétentes m'ont dit qu'ils ne croyaient pas que c'était la cause. Ils disent que si l'allaitement serait cause d'infertilité dans mon cas, je n'aurait pas de règle du tout... Moi je crois que tout est possible dans ce domaine et vous venez confirmer ma pensée car vous être la première qui me fournit de l'information dans ce sens.... pouvez-vous m'en dire plus? Où puis-je trouver plus d'infos? Merci infiniment à vous, je n'écris jamais sur les forums d'habitude, je me contente de les lires et d'utiliser l'infos en remerciant silencieusement ces femmes qui prennent la peine d'écrire leur situation qui nous aide tant quand on cherche et ne trouve pas réponse nulle part. Et bien j'espère que ma question apportera des réponses qui saur en aider d'autre à mon tour.
Merci, merci
Nancy

helene73 wrote:
Oups, oublié un bout:

Dans le cas d'une insuffisance lutéale par excès de prolactine, un symptôme peut être la production de lait (mais ce n'est pas forcément le cas).

Oublié de dire : dans le cas d'une dysovulation sans symptôme de vieillissement des ovaires (peu probable en dessous de 35 ans), en général le traitement au Clomid marche bien.

Bonne chance!

Participez au sujet "1 mastose est-elle toujours la consequence d'une insuffisance luteale?"