Xanthome papulonodulaire disséminé : Symptômes

1

Physiopathologie 

Les xanthomes papulonodulaires disséminés, sont des petites tumeurs bénignes constituées de tissu conjonctif (tissu de soutien) associées à des histiocytes (variété de globules blancs proches des macrophages, et ayant la capacité de digérer des particules étrangères). 

Les xanthomes riches en dépôts lipidiques (corps gras contenant essentiellement du cholestérol), sont habituellement de couleur jaunâtre, et forment des tâches, ou des nodules (petites protubérances) sous la peau. Parfois leur couleur tire sur le rouge ou le brun. 

Les xanthomes papulonodulaires disséminés touchent surtout l’adulte jeune, et s’accompagnent de pathologies au niveau des muqueuses des voies aériennes (trachée), digestives supérieures (oesophage). Ils associent des lésions oculaires (avec des dépôts jaunâtres sur les paupières, la conjonctive, la cornée), et un diabète insipide. 

Les xanthomes papulonodulaires disséminés siègent sur les zones de flexion (mouvement par lequel l’angle que forment deux segments osseux articulés se ferme), les muqueuses de la bouche, du larynx, les nerfs, et les os.

Le diabète insipide est un trouble se caractérisant par une incapacité des reins à concentrer les urines. Il se traduit par une polyurie (émission d’une grande quantité d’urines très diluées) et par une polydipsie (soif intense).

Aucun commentaire pour "Xanthome papulonodulaire disséminé"

Commentez l'article "Xanthome papulonodulaire disséminé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.