Vieillissement normal et pathologique : Traitement

1

Traitement 

L'utilisation d'antalgiques (antidouleurs), d'anti-inflammatoires, de psychotropes (médicaments destinés au système nerveux central) doit se faire avec prudence. En effet, étant donné la faiblesse des organes et plus spécifiquement des reins, il est nécessaire de savoir que l'élimination de ces produits est diminuée par rapport à un individu plus jeune.

Les remarquables progrès des prothèses, de l'anesthésie, des techniques opératoires (intervention chirurgicale) permettent de réparer le vieillissement des tissus de l'organisme d'une personne âgée.

La déminéralisation du squelette (c'est-à-dire l'ostéoporose), qui débute dès l'âge de 20 ans chez la femme et qui s'accentue progressivement en passant par un pic au moment de la ménopause, est bien prévenue par l'administration de médicaments adaptés. Il existe actuellement une polémique quant à l'utilisation des oestrogènes et de la progestérone, pouvant être, semble-t-il, avantageusement remplacés par les phyto-oestrogènes et les phytoprogestérones.

Le glaucome peut éventuellement être traité par instillation d'un collyre, mais le plus souvent il est nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale. Il en est de même de la cataracte.

Aucun commentaire pour "Vieillissement normal et pathologique"

Commentez l'article "Vieillissement normal et pathologique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.