Venin vénéneux venimeux : Traitement

1

Traitement 

Quand il s'agit d'un animal peu toxique ou en tout cas susceptible de l'être, et quand la piqûre ou les piqûres de celui-ci n'occasionne qu'une simple démangeaison (prurit), l'application simple d'eau froide est dans un premier temps suffisante. Chez certains individus il est nécessaire d'appliquer une pommade calmante. Le plus urgent est de diminuer la diffusion de la substance toxique.
L'administration d'antihistaminique ou d'adrénaline est nécessaire en cas de suspicion d'effets secondaires graves liés à une piqûre d'un animal que l'on considère dangereux ou bien chez un individu.

Les injections de sérum antitoxiques spécifiques sont bien entendu également utiles mais rarement à la disposition en temps voulu.
Par contre, le sérum antitétanique est quelquefois oublié, il en est de même pour les antibiotiques qui sont, il faut bien le dire au centre d'une polémique quant à leur utilisation préventive. Pour certains, cette vaccination aurait un rôle déterminant contre la survenue d'une surinfection due à la pénétration de germes par la porte d'entrée occasionnée par la piqûre...
Chez certains individus, il est quelquefois nécessaire d'envisager une hospitalisation en service de réanimation d'urgence.

1 commentaire pour "Venin vénéneux venimeux"

Portrait de
J'aime 0

Les éleveurs de serpents, mygales et scorpions ne possèdent pas le serum chez eux. Pour que cela puisse être possible il faudrait que le serum puissent se conserver mais avant tout exister. Par ailleurs le serum peut s'avérer être mortel, plus que le venin en lui meme.

Bien a vous

Commentez l'article "Venin vénéneux venimeux"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.