Vénérien : Symptômes

1

Physiopathologie 

Il existe un grand nombre de maladies vénériennes (liste non exhaustive) :

  • La blennorragie est due au gonocoque et se caractérise par une inflammation des organes génitaux associée à un écoulement purulent (de pus).
  • La chancrelle, appelée également chancroïde, chancre mou ou simple, est une maladie spécifique locale, due au bacille de Ducrey. Elle consiste en un ulcère spécial, sécrétant du pus qui est inoculable (contagieux, qui peut être transmis). Celui-ci se caractérise par des bords taillés à pic, dont le fond est suppurant, et s'accompagne d'une adénopathie (ganglions malades) de nature inflammatoire.
  • La maladie de Nicolas-Favre, est une maladie sexuellement transmissible due à un Chlamydia et se caractérisant chez l'homme par une inflammation des ganglions (qui augmentent de volume), et qui s'accompagne de pus (fistules : communications multiples), et chez la femme spécifiquement par une inflammation de la vulve et quelquefois du rectum. Les maladies suivantes sont à déclaration obligatoire :
    • Trichomonas.
    • Herpès.
    • Hépatite B.
    • Sida.

Aucun commentaire pour "Vénérien"

Commentez l'article "Vénérien"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.