Variole : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes de la variole sont :

Après la contamination, s'installe la phase pré-éruptive, qui est marquée par un syndrome infectieux s'accompagnant de :

  • Une hyperthermie (fièvre).
  • Des céphalées.
  • Des courbatures et des douleurs lombaires.
  • Des vomissements.
  • Des pétéchies (sorte de petites hémorragies, apparaissant au niveau de la peau, secondaires à la sortie hors des vaisseaux sanguins d'une petite quantité de sang), chez quelques patients seulement, et présentant une peau claire.

Puis l'éruption apparaît, durant le plus souvent de 2 à 4 jours, et faisant suite aux signes généraux précédemment cités

  • L'éruption de la variole touche les muqueuses (énanthème), et concerne plus particulièrement la cavité buccale, la muqueuse de l'arbre respiratoire, et quelquefois la cornée (partie transparente de la conjonctive de l'œil, située devant l'iris) susceptible d'être à l'origine d'une cécité.
  • Quant l'éruption concerne la peau, il s'agit d'un exanthème et reste plus importante sur la face et les avant-bras, que sur le reste du corps. Il s'agit de macules gagnant les avant-bras également, et s'étendant rapidement au tronc et aux membres inférieurs en une seule poussée. Ces macules qui sont des lésions de la peau, consistent en une tache le plus souvent rouge (mais pas dans tous les cas), dont la dimension peut varier. Celles-ci ne présentent pas de relief notable à la surface de la peau et, dans certains cas, disparaissent lorsqu'on appuie dessus, à l'aide du doigt par exemple, et se transforment en papules dures (petites saillies cutanées roses, ou rouges) en vésicules (sorte de gouttelettes), puis en pustules (croûtes contenant du pus). Ces dernières présentent la caractéristique d'être toujours enchâssées profondément dans le derme. La paume des mains, la plante des pieds, ne sont pas épargnées, le thorax, les cuisses, et l'abdomen, le sont.

Physiopathologie 

Le virus possède également une autre caractéristique, il se transmet d'homme à homme, par inhalation de gouttelettes (provenant des sécrétions du nez, et du pharynx) aéroportées, ou d'aérosols, mais aussi par contact avec des lésions cutanées (beaucoup plus rarement), y compris les croûtes (où les virus sont présents sous une forme enveloppée limitant leur pénétration dans l'organisme). Le réservoir de ces micro-organismes, est strictement humain. 

Après inhalation, le virus va se multiplier dans la muqueuse de l'arbre respiratoire (couche de cellules recouvrant l'intérieur des poumons et de la trachée-artère). 
Ensuite, les virus envahissent les ganglions et le sang (virémie) transitoirement, ce qui permet de diffuser l'infection à l'organisme dans son entier. A cet instant apparaît une seconde virémie, d'une durée d'une douzaine de jours, durant la phase d'incubation.

Diagnostic différentiel 

Habituellement le diagnostic ne pose aucun problème grâce aux caractéristiques de l'éruption, et de l'épidémiologie (branche de la médecine étudiant les différents facteurs susceptibles d'intervenir dans l'apparition et l'évolution d'une ou plusieurs maladies). Il est nécessaire de ne pas confondre la variole avec la varicelle grave, essentiellement quand il s'agit d'un cas isolé, et avec une infection par un virus monkeypox.

En ce qui concerne la varicelle, c'est la coexistence de vésicules (sortes de gouttelettes) d'âges différents, et beaucoup plus superficielles, que pour la variole qui permet de faire le diagnostic de varicelle. En ce qui concerne le monkeypox c'est essentiellement un séjour en Afrique, qui peut orienter le diagnostic, associé à une augmentation du volume des ganglions (adénopathie), pouvant permettre de faire la différence entre les deux infections.

Autres articles sur le sujet "Variole"

Aucun commentaire pour "Variole"

Commentez l'article "Variole"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.