Vaccination d'un enfant allergique

Définition 

La vaccination d'un enfant présentant une allergie est-elle possible ? En partant du principe qu'une personne allergique est plus fragile qu'une autre, plus précisément plus sensible à certaines infections il est important de garder en mémoire qu'il ne faut pas vacciner un enfant allergique alors qu'il fait une poussée d'allergie  comme cela survient au cours de la dermatite atopique par exemple.

Les autres précautions à prendre sont les suivantes. Il est nécessaire de s'assurer que le vaccin ne contient pas d'antibiotiques pouvant entraîner une quelconque allergie (voir la vidéo en 3D sur les allergies). Dans le doute il est souhaitable du conseiller aux parents de donner un antihistaminique à l'enfant.
Il faut d'autre part se méfier de gélatine que certains vaccins contient. Ces vaccins sont utilisés pour lutter contre la rougeole, la fièvre jaune, les oreillons et la varicelle. Il existe également de fausses allergies, c'est la raison pour laquelle il faut éviter de se tromper et de confondre ceci avec une vraie allergie.
L'hydroxyde d'alumine et le thiomersal sont des substances contenues à l'intérieur de certains vaccins. Ces produits sont susceptibles d'aboutir à l'apparition de réaction de type inflammatoire (locale) mais qui n'ont pas de conséquences sur la santé du patient. Quelquefois ces réactions sont considérées comme des allergies alors qu'il s'agit de simple réaction locale, parfois intenses apparaissant chez certaines catégories d'enfants présentant une immunisation excessive (hyperimmunité) comme cela se voit au cours de certaines pathologies infectieuses comme la diphtérie dans la zone où le vaccin a été injecté.

Reste le point le plus important : l'allergie à l'oeuf que les vaccins contiennent et qui concerne la vaccination contre les oreillons, la rubéole et la rougeole ainsi que les vaccins contre la grippe la fièvre jaune. Chez les enfants ayant déjà présenté des réactions allergiques ou un choc anaphylactique (réaction démesurée) après la consommation de ou bien chez les individus ayant une réaction importante alors qu'ils ont eu des réactions pour de petites quantités d'oeuf, la vaccination doit alors être pratiquée dans un milieu spécialisé.
Pour le ROR et les Priorix aucunes précautions ne doivent être prises.
Pour la grippe, la quantité d'oeuf est variable d'un vaccin l'autre, certaines précautions doivent être prises le moment venu.
Pour la fièvre jaune quelques rares exceptions de réactions allergiques doivent être soulignées.

Aucun commentaire pour "Vaccination d'un enfant allergique"

Commentez l'article "Vaccination d'un enfant allergique"