Vaccin : Symptômes

1

Physiologie 

L'introduction du vaccin va entraîner une réponse immunitaire faisant intervenir schématiquement deux types de cellules sanguines :

  • Les macrophages
  • Les lymphocytes
  • Les microbes qui ont été introduits dans l'organisme et qui sont rendus inoffensif doivent, pour que le système immunitaire les reconnaisse, développer plusieurs processus immunitaires dont le premier sera la neutralisation du microbe en question. Ce mécanisme protège l'organisme contre une éventuelle infection susceptible survenir ultérieurement.De façon générale quand un germe pénètre normalement dans un organisme celui-ci occasionne deux phénomènes :Quasi immédiatement une infection apparaît s'accompagnant de symptômes caractéristiques de cette affection et plus spécifiquement de l'agent causal. Indépendamment de celui-ci, il s' agit de : l'hyperthermie autrement dit la fièvreLe second phénomène se résume par la mise en place d'une protection contre une éventuelle récidive de l'infection par ce germe pathogène (entraînant une maladie). Ce phénomène est le résultat de l'activation par l'organisme du système immunitaire et plus précisément de la création d'anticorps ou de lymphocytes spécialisés (variété de globules blancs). Ces deux éléments qui appartiennent au système immunitaire normal sont capables de neutraliser le germe en question si celui-ci récidive c'est-à-dire s'il pénètre de nouveau dans l'organisme qui vient d'élaborer un système de défense plus ou moins efficace. Pour se protéger l'organisme doit néanmoins attendre environ une semaine à partir de la réintroduction du germe en cause. En effet lors de la première la pénétration du germe dans l'organisme, le système immunitaire, pour être efficace, doit synthétiser des anticorps ou générer des cellules de défense en quantité suffisante. Par la suite le système immunitaire garde le souvenir de la première pénétration du microbe à l'origine de l'infection et te mémoire est inscrite à tout jamais dans les lymphocytes et plus précisément dans une variété de lymphocytes appelés les lymphocytes mémoires. C'est ce type de cellules qui va réagir le premier, immédiatement lors d'un nouvel pénétration d'un germe. Leur action consiste à neutraliser ces germes et ceci explique pourquoi une personne est rarement atteinte 2 is par certains virus comme ceux de la rubéole ou de la rougeole.

    Aucun commentaire pour "Vaccin"

    Commentez l'article "Vaccin"

    Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.