Tumeurs bénignes des glandes salivaires : Évolution

1

Evolution de la maladie 

L'adénome pléiomorphe récidive fréquemment après son ablation. Son évolution, après une longue période (plusieurs années), vers un cancer est également possible dans 5 % des cas.

L'adénolymphome (ou tumeur de Warthin) ne présente pas de récidive. Néanmoins, il est susceptible de se cancériser (devenir cancéreux) dans 1 % des cas.

Aucun commentaire pour "Tumeurs bénignes des glandes salivaires"

Commentez l'article "Tumeurs bénignes des glandes salivaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.