Trocart : Examen médical

1

Technique médicale 

  • Pour effectuer une arthroscopie (grec arthron : articulation et skopein : examiner, en anglais arthroscopy), qui consiste à explorer visuellement la cavité d'une articulation au moyen d'un arthroscope, le chirurgien utilise un trocart. En l'occurrence, il est associé à un système optique qui lui permet de voir l'intérieur de l'articulation, généralement le genou. Il injecte tout d'abord du liquide physiologique (chlorure de sodium) qui est introduit dans la synoviale, qui va augmenter de volume. Le trocart permet d'autre part, de pratiquer si nécessaire un prélèvement de la synovie (biopsie synoviale), ou du cartilage de l'articulation. Le praticien en profite aussi, pour effectuer certaines manoeuvres supplémentaires dans un but thérapeutique. L'arthroscopie est utilisée en dehors du genou, pour l'exploration des chevilles, des épaules, des poignets, des coudes, des hanches.
  • La lobotomie (grec lobos : lobe et tome : section) consiste à sectionner un lobe du cerveau. Cette opération est parfois réalisée à l'aide d'un trocart qualifié de mousse (arrondi) : il s'agit du leucotome. La lobotomie peut également être pratiquée avec la chaleur (méthode thermique) en utilisant un produit chimique, ou un produit isotopique. Plus précisément, cette technique utilisée en psychochirurgie permet de sectionner des fibres nerveuses contenues dans un lobe du cerveau. La lobotomie préfrontale (en anglais prefrontal lobotomy), est l'interruption de la totalité, ou d'une partie seulement (on parle alors de leucotomie) des fibres blanches de myéline contenant l'axone proprement dit, unissant l'écorce du cerveau (cortex cérébral) située à la partie avant de celui-ci (frontale) au reste du cerveau, tout particulièrement une autre zone anatomique du cerveau : le noyau médio-dorsal du thalamus situé au centre de celui-ci. Théoriquement, la lobotomie permet de remédier à certains troubles mentaux, essentiellement chez les patients présentant une anxiété très intense.
  • La pleuroscopie (grec pleuron : côté et skopein : examiner, en anglais : thoracoscopy, pleuroscopy) appelée également thoracoscopie, consiste à explorer visuellement l'intérieur de la cavité pleurale au moyen d'un pleuroscope qui est introduit en utilisant un trocart, dans la plèvre des poumons. La plèvre est l'ensemble des membranes de recouvrement et de protection des poumons. Entre les deux membranes, existe un espace dans lequel peut être introduit un trocart. Ces plèvres sont distendues par un gaz, et l'on obtient ce que l'on appelle un pneumothorax.

 

Forum : discussions concernant "Trocart"

  • aphasie de broca ... il y a 3 semaines, j'ai un AVC. aujourd'hui je souffre d'aphasie de broca... quelqu'un peut il donner un témoignage ? au bout de ...
  • ... Cet homme s'est retrouvé avec les symptômes typiques de l'aphasie de Broca associés à des troubles de vertige. Il a fait un scanner sur lequel les ...
Lancez une discussion sur le forum
Autres articles sur le sujet "Trocart"

Aucun commentaire pour "Trocart"

Commentez l'article "Trocart"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.