Théorie de Castle

Définition 

La théorie de Castle (en anglais Castle theory), est une théorie selon laquelle une substance (couche de cellules superficielles recouvrant les organes creux en contact avec l’air) fabriquée par la muqueuse de l'estomac, puis stockée dans le foie soit capable de stimuler la formation de globules rouges normaux (principe antianémique)

résulterait de l’action conjoint d’une mucoprotéine thermolabile secrétée par le fundus de l’estomac (facteur intrinsèque) et d’une protéine thermostable (vitamine B12) apportée par l’alimentation (facteur extrinsèque).

Généralités 

Il s’agit du facteur intrinsèque, de nature muco-protéique (protéine issue de la muqueuse de l’estomac, fabriquée dans une partie de celui-ci appelé le fundus gastrique).

Cette substance thermolabile (fragile à la chaleur) intervient sur un autre facteur, le facteur extrinsèque (autre nom de la vitamine B12) apporté uniquement par l’alimentation d’origine animale. L’action de l’un sur l’autre permet la maturation des "bébés globules rouges" (réticulocytes) pour donner de véritables globules rouges efficaces pour transporter l’oxygène des poumons vers les tissus.

La maladie de Biermer est secondaire à une mauvaise assimilation de la vitamine B12, due à un manque de sécrétion du facteur intrinsèque liée à une inflammation de l’estomac qui s’est atrophié (diminution, affaiblissement de cet organe), entraînant une diminution considérable du nombre de globules rouges.

Aucun commentaire pour "Théorie de Castle"

Commentez l'article "Théorie de Castle"