Tétanos : Symptômes

1

Symptômes 

La durée d'incubation (temps écoulé entre la pénétration des microbes et l’apparition des premiers signes de la maladie) à la suite d'une plaie est en moyenne de 7 jours.
15% des cas sont observés dans les 3 jours suivant la blessure et 10% au-delà de 14 jours. 

Dans la forme la plus fréquente, le tétanos généralisé se caractérise par :

  • Une augmentation du tonus musculaire et des spasmes généralisés
  • Une contracture des muscles des mâchoires (trismus)
  • Une dysphagie (difficulté pour manger, parfois pour avaler)
  • Une raideur
  • Une douleur du cou
  • Une douleur des épaules
  • Une douleur des muscles le long de la colonne vertébrale, dont la contracture entraîne la formation d'une hyperlordose (accentuation de la courbure lombaire). Ces contractures sont par ailleurs susceptibles de compromettre la ventilation (respiration)
  • Une rigidité de l'abdomen
  • Une contracture des muscles des membres
  • Parfois (mais assez rarement) une contracture des mains et des pieds
  • Une contraction prolongée de la face avec aspect grimaçant (rire sardonique)
  • Une cyanose (coloration bleue) des téguments due à un trouble de l’oxygénation
  • Une apnée (arrêt des mouvements respiratoires)
  • Des laryngospasmes (spasmes du larynx)

Les malades atteints par le tétanos ne présentent pas toujours ces symptômes, la gravité de la maladie peut être moindre. Les contractures musculaires sont alors différentes, susceptibles d’entraîner :

  • Une dysphagie (difficulté pour avaler) gênant l'alimentation.
  • Une hypertension (augmentation de la tension) artérielle
  • Des troubles cardiaques (un pacemaker est quelquefois nécessaire) :
    • Une tachycardie (accélération du rythme cardiaque)
    • Une arythmie (troubles du rythme cardiaque)
    • Des arrêts cardiaques
  • Une fièvre
  • Des sueurs abondantes
  • Une bradycardie (diminution du rythme cardiaque)

Physiologie 

Une toxine est une substance toxique élaborée par un micro-organisme. On distingue les endotoxines, contenues à l’intérieur des bactéries, et les exotoxines, émises dans le milieu extérieur.

Ce bacille (bactérie en forme de bâtonnet), dit anaérobie (ayant la capacité de vivre en l’absence d’oxygène), se rencontre dans le sol, les excréments d'animaux, et parfois dans les selles humaines. Les spores (éléments reproducteurs des bactéries) peuvent survivre pendant des années en résistant à différents désinfectants ainsi qu'à 20 minutes d'ébullition. Le tétanos est sensible à la pénicilline (entre autres).

Physiopathologie 

La toxine tétanospasmine est libérée au niveau de la plaie par le bacille tétanique et se fixe au niveau des terminaisons nerveuses d’un nerf appelé motoneurone. Le motoneurone est une variété de nerf permettant le passage d’un influx nerveux autorisant une contraction musculaire.
La toxine pénètre dans ce nerf et atteint la moelle épinière après un cheminement à travers l’axone (prolongement cylindrique et allongé du nerf) de façon rétrograde (dans le sens contraire de celui de l’influx nerveux).
La toxine va ensuite bloquer la libération des neurotransmetteurs (molécules capables de transporter l’information d’un neurone vers un autre).
L’inhibition des neurotransmetteurs excitateurs provoque une hypertonie musculaire, c’est-à-dire la survenue d’une contraction accrue des muscles et de spasmes.
La tétanospasmine peut aussi entraîner une diminution de la force musculaire ou une paralysie.

Diagnostic différentiel 

Il ne faut pas confondre le tétanos avec :

  • D'autres maladies susceptibles d'entraîner une contracture des mâchoires comme un abcès dentaire
  • Une intoxication à la strychnine
  • Des réactions à des médicaments comme les phénothiazines et le métoclopramide
  • La tétanie, due à une baisse importante du calcium dans le sang
  • Une méningite
  • Une encéphalite
  • La rage
  • La contracture des muscles de la face, du thorax, du cou, de l'abdomen.

Aucun commentaire pour "Tétanos"

Commentez l'article "Tétanos"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.