Tension artérielle ou pression artérielle : Examen médical

Technique médicale 

L'appareil utilisé pour prendre la tension artérielle est un sphygmomanomètre. Il porte également le nom de tensiomètreIl est nécessaire de prendre la tension artérielle sur un individu allongé, et après 5 à 10 minutes de repos. Ceci pour plusieurs raisons :

  • Une activité physique de faible amplitude, comme le fait de marcher ou même de bouger en étant allongé, suffit à augmenter les chiffres de la pression artérielle.
  • D'autre part, certaines personnes anxieuses ou nerveuses, chez qui le simple contrôle de la pression artérielle suffit parfois à provoquer une montée de pression, nécessitent au préalable la position allongée, qui leur permet de diminuer leur stress.
  • On parle également de l'effet blouse blanche. Il s'agit en quelque sorte d'une espèce de peur à la fois d'avoir la tension artérielle élevée, mais aussi du médecin, pour de multiples raisons, qui ne sont d'ailleurs pas toujours élucidées. (et parfois inconscientes)
  • Chez les sujets à risque, cet examen doit être effectué à 3 reprises, et à quelques jours d'intervalle. Ceci nous amène logiquement à l'intérêt de l'utilisation du holter. Il s'agit de la prise de la tension artérielle, et de la surveillance du rythme cardiaque, sur une période pouvant aller de 24 à 48 heures en ambulatoire (sans hospitalisation). Cette technique permet d'établir une meilleure estimation de la tension artérielle du sujet.

Aucun commentaire pour "Tension artérielle ou pression artérielle"

Commentez l'article "Tension artérielle ou pression artérielle"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.