Tachycardiomyopathie : Évolution

1

Evolution de la maladie 

L'évolution et le pronostic dépendent de la maladie en cause, essentiellement de la présence ou de l'absence d'une autre atteinte cardiaque associée.

Chez les sujets atteints de fibrillation auriculaire, la mortalité globale est deux fois plus importante que celle de la population générale. La fibrillation auriculaire se définit par une désorganisation de l'activité (mécanique et électrique) qui ne permet plus aux oreillettes de présenter des battements normaux et efficaces, s'associant de ce fait à une irrégularité complète des battements des ventricules cardiaques.

Cette pathologie comporte un risque de survenue de thrombose (caillot sanguin) et d'embolie (obstruction de la circulation pulmonaire), qui est faible de façon isolée mais élevée quand la fibrillation s'associe à une maladie rhumatismale, à une insuffisance cardiaque, à une élévation de la tension artérielle ou à un accident vasculaire cérébral survenu récemment.

Aucun commentaire pour "Tachycardiomyopathie"

Commentez l'article "Tachycardiomyopathie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.