Syndrome sinu-aortique : Symptômes

Physiopathologie 

Lorsqu'on exerce une pression sur le cou, un réflexe sinucarotidien apparaît. Il correspond à un léger ralentissement du pouls s'accompagnant d'un abaissement de la tension artérielle et plus précisément du petit chiffre (appelée diastolique) de celle-ci. Cette pression doit s'effectuer au niveau de la bifurcation des 2 carotides primitives. Ce phénomène s'observe quand le patient souffre de vagotonie et inversement de sympathicotonie.

Aucun commentaire pour "Syndrome sinu-aortique"

Commentez l'article "Syndrome sinu-aortique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.