Syndrome Méningé : Symptômes

Symptômes 

Le syndrome (ensemble de symptômes) méningé se caractérise par l'apparition de signes d'hypertension intracrânienne. Ainsi, les symptômes survenant au cours de ce syndrome sont le résultat d'une élévation de la tension à l'intérieur du crâne.

  • Maux de tête (céphalées violente). Les céphalées sont le plus souvent généralisées ou localisées quelquefois accompagnées de rachialgies (douleurs de la colonne vertébrale).
  • Contracture de la nuque.
  • Colonne vertébrale raide.
  • Enraidissement des membres inférieurs et parfois de l'abdomen.
  • Vomissements. Ils sont le plus souvent en fusée, sans rapport avec les repas.
  • Constipation.
  • Photophobie (le patient ne supporte pas la lumière).
  • Convulsions. Les crises convulsives sont soit généralisées soit localisées.
  • Bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque). Celle-ci est relative et on constate un ralentissement du pouls par rapport à la température. On appelle cela un pouls dissocié.
  • Troubles vasomoteurs. Ils sont moins caractéristiques notamment en ce qui concerne la raie de Trousseau qui est provoquée en traçant une ligne sur la peau de l'abdomen.
  • Troubles psychiques. Il s'agit avant tout des troubles du caractère, d'une dépression relative, d'une agitation, d'un délire et de troubles de la conscience. Ces perturbations psychologiques sont susceptibles d'évoluer vers un coma.
  • Hyperesthésie cutanée (sensibilité accrue de la peau).
  • Hyperacousie (réception auditive intensifiée).

Physiologie 

Les méninges sont les membranes de recouvrement et de protection du système nerveux central. Plus précisément les méninges sont situées entre le système nerveux central et l'enveloppe crânio-rachidienne c'est-à-dire le crâne proprement dit et la colonne vertébrale osseuse. On distingue deux types de méninges :

  • La dure-mère située à la face interne de la boîte crânienne osseuse.
  • Les leptoméninges qui comprennent l'arachnoïde appelée également méninge molle, située entre le système nerveux proprement dit, la dure-mère en périphérie et la pie mère, fine membrane qui épouse parfaitement la surface du cerveau et de la moelle épinière. Par rapport à la dure-mère les leptoméninges sont constituées d'un tissu souple et lâche au sein duquel le liquide céphalo-rachidien circule.

Aucun commentaire pour "Syndrome Méningé"

Commentez l'article "Syndrome Méningé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.