Syndrome du premier arc : Symptômes

Physiopathologie 

Les malformations consécutives au syndrome du premier arc ne sont pas obligatoirement décelées si la personne ne passe pas des examens complémentaires pour les mettre en évidence, comme par exemple une simple radiographie du crâne.

Dans d'autres cas, ce syndrome se caractérise par des malformations plus graves comme cela survient au cours des maladies suivantes :

Le syndrome du premier arc, est consécutif à un problème du premier arc branchial, ou parfois des deux premières poches branchiales, associant des malformations du visage, et des oreilles.
Chez l’homme, les arcs branchiaux correspondent au cours du développement de l’embryon (spécialité médicale qui étudie par l'embryologie), à ce qui va devenir les régions correspondant aux faces latérales de la tête et du cou, à savoir les mâchoires, l'oreille.

Aucun commentaire pour "Syndrome du premier arc"

Commentez l'article "Syndrome du premier arc"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.