Syndrome de Waterhouse-Friderichsen : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'un syndrome de Waterhouse-Fridercichsen sont :

  • Hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang).
  • Chute importante de la tension artérielle.
  • Coma.
  • Décès du patient.

 

Physiopathologie 

Le syndrome de Waterhouse-Friderichsen qui se rattache au purpura fulminans, correspond à une inflammation des glandes surrénales (surrénalite) et touche les enfants de moins de 5 ans. Il s'accompagne d'hémorragies aiguës dues à une infection par le méningocoque. Les hémorragies font partie du syndrome de coagulation intravasculaire disséminée. Cet ensemble de symptômes découvert par Hardaway et Mac Kay en 1961, se caractérise par des troubles de la coagulation sanguine due à la disparition du fibrinogène du sang circulant. Ceci a pour conséquence la survenue de caillot dans les petits vaisseaux sanguins (reins, cerveau, glandes surrénales) à l'origine de la chute des facteurs de coagulation (éléments intervenant dans la coagulation sanguine normale).

Le purpura correspond à un écoulement anormal de sang au niveau de la peau ou des muqueuses : celles-ci sont parsemées de petites taches rouge vif ou bleuâtres, qui en vieillissant deviennent brunâtres ou jaunâtres. Un purpura se définit par une tache supérieure à 3 mm, et les pétéchies par une taille inférieure à 2 mm. D'autre part, et c'est important, ils se différencient par le fait qu'ils sont séparés en 2 groupes, selon qu'ils sont infiltrés ou non infiltrés.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Waterhouse-Friderichsen "

Commentez l'article "Syndrome de Waterhouse-Friderichsen "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.