Syndrome de Strümpell-Lorrain : Symptômes

1

Physiopathologie 

La spasticité se caractérise par une augmentation exagérée et permanente du tonus musculaire (tension musculaire) d'un muscle au repos. Elle se rencontre dans l’hypertonie musculaire d'origine pyramidale qui correspond à une atteinte de la voie pyramidale.

Le faisceau pyramidal est une voie nerveuse principale, appartenant au système nerveux central (encéphale et moelle épinière). Il est constitué d'un groupement de fibres nerveuses possédant un trajet commun, et destinées à transporter les messages moteurs volontaires (influx nerveux permettant d'obtenir un mouvement, contrairement aux messages destinés à la perception des sensations). Il relie les cellules nerveuses de forme pyramidale contenues dans l'écorce cérébrale (substance grise du cerveau), à d'autres cellules nerveuses contenues dans la moelle épinière. Le faisceau spino-cérébelleux est un faisceau constitué de fibres nerveuses allant de la moelle épinière, au cervelet.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Strümpell-Lorrain "

Commentez l'article "Syndrome de Strümpell-Lorrain "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.