Syndrome de Steele, Richardson et Olszewski : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'un syndrome de Steele, Richardson et Olszewski sont :

  • Le début se fait en général après 60 ans.
  • On constate tout d'abord des anomalies concernant les yeux avec en particulier :
    • Une atteinte marquée de la verticalité des mouvements oculaires.
    • Une paralysie du regard vers le bas.
    • Une hypertonie, c'est-à-dire une exagération de la tonicité musculaire de la nuque qui est en extension.
  • Quelquefois le patient a des difficultés à monter ou à descendre les escaliers.
  • Le regard est figé.
  • Difficulté à regarder vers le bas.
  • Troubles de l’équilibre.
  • Troubles de la marche.
  • Chutes inexpliquées.
  • Impossibilité d'effectuer des mouvements avec l'oeil, et plus spécifiquement les mouvements permettant de regarder de haut en bas.
  • Hypertonie musculaire (tonicité trop importante des muscles) du tronc, à l'origine d'une hyper extension de la colonne vertébrale (dos courbé en arrière) et de la nuque.
  • Acinésie faciale (absence de mouvements du visage).

Physiopathologie 

Des virus, qui ne sont pas tous identifiés, entraînent des maladies ayant en commun des phases de longues périodes muettes, qui durent de quelques mois à quelques années, période qui s'étale du moment où le virus pénètre dans l'organisme du patient, jusqu’à celui où apparaissent les premiers symptômes de la maladie. Il existe d'autres caractéristiques des virus lents, comme l'atteinte d'un seul organe (comme le système nerveux central), l'atteinte d'une seule espèce animale, et une évolution progressive vers la mort.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Steele, Richardson et Olszewski"

Commentez l'article "Syndrome de Steele, Richardson et Olszewski"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.