Syndrome de Sjögren : Traitement

Traitement 

Hygiène générale et dentaire fréquente (prévenir la survenue d'infections éventuelles).
Utilisation de dentifrices et des gels oraux contre la sécheresse buccale.
Larmes artificielles (collyres plusieurs fois par jour, mais l'effet n'est pas durable).
Les préparations lacrymales à effet retard plus important (à utiliser généralement le soir au coucher, et pouvant troubler la vue).
Sialagogue (médicaments comme l'anétholtritione ayant pour but d'augmenter la fabrication de salive).
Utilisation de bonbons ou de chewing-gums.
Boissons gazeuses permettant d'humecter la muqueuse buccale, favorisant également parfois la sécrétion de salive.
Corticostéroïdes (cortisone) : prédnisone.
Immunosuppresseurs (médicaments visant à diminuer la fabrication d'anticorps par l'organisme).
Pilocarpine (onéreux).
Analgésiques (médicaments contre la douleur).
Utilisation d'anti-inflammatoires ne contenant pas de cortisone (non stéroïdiens) en cas de douleurs musculaires ou articulaires.
Chirurgie si nécessaire.
Quand la fibromyalgie est associée à ce syndrome (on parle dans ce cas de syndrome de chevauchement) les anti-inflammatoires qu'ils soient stéroïdiens on en stéroïdiens, certains antalgiques en particulier la morphine et les dérivés morphiniques ne sont pas efficaces.
Le traitement des affections de la glandes parotide peut éventuellement être nécessaire en pratiquant l'instillations d'antibiotiques par voie canalaire. Le terme instiller désigne le fait de verser (un liquide) goutte à goutte. Le plus souvent on instille un collyre entre les paupières par exemple.

2 commentaires pour "Syndrome de Sjögren"

Portrait de POIRE MARCO
J'aime 0

depuis 10 ans j'ai un sgs survenu au décours d'une pemphigoide bulleuse;il y a 2 ans diagnostic d'un parkinson confirmé au datscan et
traité au modopar; à mon dernier rv chez le neurologue celui-ci m'annonce que j'ai une neuropathie peripherique en raison de ma mention de dysesthésies en socckettes bilaterales et donne rv pour electromyogramme ,disant que c'est une complication du sgs?

Portrait de POIRE MARCO
J'aime 0

depuis 10 ans j'ai un sgs survenu au décours d'une pemphigoide bulleuse;il y a 2 ans diagnostic d'un parkinson confirmé au datscan et
traité au modopar; à mon dernier rv chez le neurologue celui-ci m'annonce que j'ai une neuropathie peripherique en raison de ma mention de dysesthésies en socckettes bilaterales et donne rv pour electromyogramme ,disant que c'est une complication du sgs?

Commentez l'article "Syndrome de Sjögren"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.