Syndrome de Roviralta : Symptômes

Symptômes 

Régurgitations (renvoi) survenant chez un enfant en bonne santé.Vomissements en jet apparaissant à distance des repas et survenant 4 à 6 semaines (parfois de trois mois) après la naissance. Ces vomissements sont minimes au début et toujours blancs. Au cours du syndrome de Roviralta les vomissements peuvent survenir rapidement et contiennent quelquefois du sang. Au début l'enfant conserve son appétit mais souffre d'une tendance à la constipation fréquemment.Perte de poids progressive.Déshydratation (perte d'eau) dans quelques cas seulement.Chez l'adulte la sténose du pylore est à l'origine de troubles digestifs à type de vomissements survenant après la prise alimentaire et de douleurs associées à une perte de poids.

Physiologie 

Le pylore est l'orifice inférieur de l'estomac faisant communiquer cet organe (auquel il appartient) et le duodénum. L'orifice du pylore est entouré d'un muscle circulaire (sphincter) contrôlant le passage du bol alimentaire transitant de l'estomac vers l'intestin grêle. L'estomac est la partie agrandie du tube digestif qui fait suite à l'œsophage (par l'intermédiaire du cardia). L'estomac se continue ensuite par le duodénum (à travers l'orifice pylorique). Anatomiquement cet organe est composé d'une partie supérieure gauche volumineuse : le fundus ou grosse tubérosité à laquelle fait suite le corps puis d'une partie pylorique qui se termine par l'antre pylorique. Il s'agit d'une sorte de réservoir ayant la capacité de brasser, grâce à sa structure musculaire, et de sécréter, grâce à la présence de glandes, de l'acide chlorhydrique, la pepsine, le facteur intrinsèque et du mucus. La longueur moyenne de l'estomac est environ 25 cm, sa largeur 12 cm et son diamètre d'avant en arrière 10 cm. Sa capacité en moyenne est de 1200 cl à1600cl.

Physiopathologie 

La sténose hypertrophique du pylore correspond à l'augmentation de volume du sphincter situé entre l'estomac et le duodénum. Cette pathologie se rencontre essentiellement chez le nouveau-né garçon mais peut également s'observer chez l'adulte après un ulcère gastroduodénal, une inflammation de l'estomac ou une tumeur maligne. Cette affection est secondaire à une augmentation de volume d'origine congénitale du sphincter pylorique. Le reflux gastro-oesophagien correspond à des régurgitations relativement fréquentes du contenu de l'estomac vers l'œsophage chez le nourrisson. Ces régurgitations à type de vomissements sont habituellement abondantes et doivent être distinguées des éructations (rot) normales chez un nourrisson.

Diagnostic différentiel 

Reflux gastro-œsophagienIntolérance alimentaireVomissements faisant suite à une infection Erreurs diététiquesVolvulus gastriqueDyskinésies antrales (anomalie de fonctionnement du brassage du chyme par l'estomac)

Aucun commentaire pour "Syndrome de Roviralta"

Commentez l'article "Syndrome de Roviralta"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.