Syndrome de Reye

Définition 

Le syndrome de Reye est une maladie aiguë et très grave qui peut toucher tous les principaux organes, s’associant à une encéphalopathie (atteinte du cerveau), dont l’origine peut être due à la prise d’aspirine, ou à une infection par un virus.

Épidémiologie 

Le syndrome de Reye, se caractérise par une atteinte du foie et des reins chez l’enfant de moins de 7 ans dans 85 % des cas. Un grand nombre de cas ont été observés entre 1973 et 1984, chez les enfants âgés de 2 à 16 ans, et ayant absorbé de l'aspirine à la suite d'une infection par le virus concernant les voies aériennes supérieures. Dans la majorité des cas :

  • C'est-à-dire environ 90 %, il s'agissait de virus aboutissant à une rhinopharyngite (Influenza de type B)
  • Dans 9 % environ, il s'agissait de virus aboutissant à la varicelle.
  • D'autres affections par un virus étaient également en cause.

Assez étrangement, ce syndrome est devenu moins fréquent depuis quelques années, peut être en raison du fait que les médecins ordonnent moins souvent de l'aspirine chez l'enfant. Dans d'autres pays que la France, c'est-à-dire en Thaïlande et aux Caraïbes, il a été décrit un syndrome proche du syndrome de Reye, survenant après l'absorption d'aflatoxine.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Reye"

Commentez l'article "Syndrome de Reye"