Syndrome de Korsakoff : Traitement

1

Traitement 

Les traitements d'un syndrome de Korsakoff sont :

  • Supplémentation (apport) de thiamine (vitamine B1).
  • Hydratation appropriée relativement importante.
  • Traitement calorique adapté au cas par cas.

4 commentaires pour "Syndrome de Korsakoff"

Portrait de sandrine62440
J'aime 0

voila sa fait 2ans que je me bas contre la maladie de mon mari qui est ateind de la maladie de korsakoff j ai reussi a lui faire reconetre sa maladie a la mdph mes je me demande si je fait bien de le garde avec moi a la maison je me demande si je fait bie n car depuis sa ca grave il muche des truc qui nous son personel a moi et au enfant il devien de plus insuportable je prend beaucoup sur moi pour pas le contrarier et il y a pas moyen que j ai une hordonance de son medecin pour le passer a un neurologue j habite dans le pas de calais plus d une fois je les envoye a l hospital de lens et me la renvoyé car quand il arrivé la bas la crise etait passé et deffoi on dire qu il a 4 ans alors qui en a 54 defois j ai peur de mendormir peur qui se sauve ou qui me fait une crise convulsif epyleptic

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Commentez l'article "Syndrome de Korsakoff"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.