Syndrome de Korsakoff : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'un syndrome de Korsakoff sont :

  • Troubles caractéristiques de la mémoire : perturbation de la mémoire des informations nouvelles, alors que les souvenirs des événements lointains sont moins touchés. La mémoire se situe dans le cerveau, et plus exactement dans les lobes temporaux (partie du cerveau situé vers les tempes). Les informations que les patients arrivent à retenir ne restent pas dans leur cerveau et, dès qu'ils sont distraits, ils les oublient. En un mot, le recueil et la rétention de l'information sont impossibles. Il semble exister un petit déficit intellectuel. La mémoire des événements ayant eu lieu, depuis l'apparition de la maladie, et parfois pendant les semaines et les mois qui ont précédé cette maladie, est totalement perturbée.
  • Désorientation dans le temps et dans l'espace.
  • Fabulation : pour compenser leur absence de mémoire, ces malades se servent de la fabulation, qui est le fait de présenter comme une réalité vécue, ce qui est purement imaginaire et, aux questions qui leur sont posées, ils donnent des réponses qui ne sont ni claires ni plausibles, et n'appartiennent qu'au monde intérieur du malade.
  • Modification de l'humeur avec apathie (dégoût de façon générale).
  • Troubles de l'affectivité.
  • Légère euphorie.
  • Pas de réponse aux situations qui habituellement sont à l'origine du stress.
  • Polynévrite (inflammation du tissu nerveux) chez les alcooliques.

4 commentaires pour "Syndrome de Korsakoff"

Portrait de sandrine62440
J'aime 0

voila sa fait 2ans que je me bas contre la maladie de mon mari qui est ateind de la maladie de korsakoff j ai reussi a lui faire reconetre sa maladie a la mdph mes je me demande si je fait bien de le garde avec moi a la maison je me demande si je fait bie n car depuis sa ca grave il muche des truc qui nous son personel a moi et au enfant il devien de plus insuportable je prend beaucoup sur moi pour pas le contrarier et il y a pas moyen que j ai une hordonance de son medecin pour le passer a un neurologue j habite dans le pas de calais plus d une fois je les envoye a l hospital de lens et me la renvoyé car quand il arrivé la bas la crise etait passé et deffoi on dire qu il a 4 ans alors qui en a 54 defois j ai peur de mendormir peur qui se sauve ou qui me fait une crise convulsif epyleptic

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Portrait de patrick60600
J'aime 0

Moi c'est le contraire mon épouse nie son problème tout comme elle a nié son problème d' alcool. Elle a 61 ans et je crains qu'elle soit atteinte du syndrome de korsakoff même si le neurologue n'a rien trouvé de particulier'perte de mémoire, affabulation etc....' c'est dur à vivre quotidiennement, plus de sorties, pas de vacances, peur de la laisser seule et surtout pas de solution. La seule chose que l'on nous a proposé c'est la maison de retraite et le placement sous tutelle, je ne peut accepter ces solutions, sinon rien à part le seresta et la vitamine B1' l'impasse quoi. En France il n'y a pas de prises en charge pour eux

Commentez l'article "Syndrome de Korsakoff"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.