Syndrome de Kawasaki : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'un syndrome de Kawasaki sont :

  • Une chéilite : inflammation des lèvres qui apparaissent rouges, sèches, fissurées, saignant au moindre contact.
  • Une conjonctivite bilatérale (des deux côtés).
  • Une langue comparable à celle visible lors de la scarlatine (« framboisée »).
  • Un érythème (coloration rose - rouge) de la bouche et du pharynx.
  • Un oedème dur, quelquefois douloureux, touchant les mains et les pieds, suivi trois semaines plus tard par une desquamation (chute de lambeaux de peau) très fréquemment.
  • Aux cinquième et septième jours, apparaît une éruption de type scarlatiniforme (ressemblant à la scarlatine), ou morbiliforme (ressemblant à la rougeole) touchant le tronc, et évoluant par poussées successives puis guérissant en trois semaines.
  • Les ganglions ne suppurent jamais.
  • Des symptômes neurologiques avec une atteinte des méninges (s'accompagnant de maux de tête et d'une nuque raide), et une certaine irritabilité sont possibles.
  • Des accidents vasculaires cérébraux peuvent entraîner des paralysies.
  • Des artharalgies (douleurs dans les articulations) et parfois même des arthrites (inflammations des articulations) dans quelques cas
  • Des troubles digestifs, essentiellement à type de diarrhées.
  • Des troubles pulmonaires.
  • Une hépatomégalie (augmentation du foie).
  • Des problèmes rénaux accompagnés d'une pyurie (présence de pus dans les urines), et d'une protéinurie transitoire (présence de protéines dans les urines passagèrement) peuvent se voir.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Kawasaki"

Commentez l'article "Syndrome de Kawasaki"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.