Syndrome de Kawasaki : Évolution

1

Evolution de la maladie 

La maladie de Kawasaki est susceptible d'être à l'origine d'altération très sévère du coeur et des gros vaisseaux. Pendant la phase aiguë, peut apparaître une inflammation du myocarde (du muscle du cœur et du péricarde = membrane recouvrant et protégeant le cœur).

Vers la troisième semaine, le patient peut faire une coronarite (inflammation des coronaires). Lorsqu'il n'existe pas d'anomalie coronarienne, l'enfant est susceptible de vivre une vie « normale», c'est-à-dire en ayant des activités comme les autres enfants de son âge. Néanmoins, il est préférable de faire environ tous les 3 ans une surveillance cardiaque complète. 

Le plus souvent, la maladie de Kawasaki ne récidive pas chez un individu, ce qui serait dû à une immunité acquise définitivement. Cependant, cette maladie peut être mortelle dans environ 2% de cas, à cause de l'atteinte cardiaque. 

Aucun commentaire pour "Syndrome de Kawasaki"

Commentez l'article "Syndrome de Kawasaki"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.