Syndrome de Guillain Barré et Strohl : Symptômes

1

Symptômes 

Classiquement, on décrit trois phases dans la maladie :

  • La première phase, qui dure moins de 1 mois, se caractérise par l’apparition d’une paralysie des membres inférieurs, de type flasque (en état d’hypotonie musculaire, c’est-à-dire, de diminution de la tension musculaire). Cette paralysie s’étend quelquefois aux membres supérieurs et au tronc, entraînant alors une tétraplégie, et parfois également aux nerfs crâniens (contenus dans la boîte crânienne), provoquant une paralysie faciale. Parallèlement apparaîssent des problèmes de motricité des yeux, et de déglutition (pour avaler), des manifestations sensitives à type de paresthésies (picotements, fourmillements). Des douleurs dans les muscles du dos, et le long des nerfs sont possibles, elles précèdent souvent la paralysie. Une aréflexie (absence de réflexe) apparaît également au cours de cette première phase. Le réflexe est, entre autres, le mouvement que fait la jambe qui se redresse, quand le médecin frappe le tendon situé au-dessous du genou, à l’aide d’un marteau à réflexes. L’atteinte des muscles de l’appareil pulmonaire, est susceptible d’entraîner des troubles respiratoires, nécessitant parfois un traitement en réanimation.
  • La deuxième phase se caractérise par la persistance des symptômes précédents, pendant une période relativement longue (plusieurs mois).
  • La troisième phase, allant de plusieurs semaines à plusieurs mois, se singularise par une disparition progressive des signes, et une récupération.

Une variante de cette maladie relativement rare a été décrite par Miller-Fisher : elle associe un syndrome comportant une atteinte des yeux, une ataxie (perte de l’équilibre), et une absence de réflexes au niveau des tendons

Autres articles sur le sujet "Syndrome de Guillain Barré et Strohl"

Aucun commentaire pour "Syndrome de Guillain Barré et Strohl"

Commentez l'article "Syndrome de Guillain Barré et Strohl"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.