Syndrome de Glissement : Symptômes

1

Physiopathologie 

Le syndrome de glissement se caractérise par :

  • Une détérioration globale des fonctions intellectuelles.
  • Un désintérêt pour toutes choses.
  • Un refus de se mouvoir.
  • Un refus de s'alimenter. 

Le plus souvent cette pathologie est consécutive à une maladie ou un accident. Son pronostic est très péjoratif.

Toutes les maladies se manifestant chez un sujet âgé (de plus de 75 à 80 ans) touchent globalement un organe ou un système d’organes qui, le plus souvent auparavant a été fragilisé. Ces pathologies sont (liste non exhaustive) :

  • Dérèglement hormonal (diabète entre autres).
  • Etat confusionnel.
  • Fibrillation auriculaire (inefficacité des battements très rapides des oreillettes cardiaques).
  • Troubles psychologiques à type de dépression , d'anxiété.
  • Faiblesse générale.
  • Déshydratation.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Troubles vasculaires cérébraux s'aggravant à l'origine de troubles cognitifs.
  • Incontinence urinaire (le patient ne retient plus ss urines).
  • Neuropathie (atteinte réelle du système nerveux périphérique).
  • Perte de connaissance.
  • Importance fonctionnelle.
  • Chutes répétitives.
  • Refus de nourriture avec carences généralisées y compris affectives.
  • Refus de se mouvoir, de communiquer.
  • Abus de médicaments, ou médicaments inadaptés (diurétique, digoxine, sympathicomimétique).
  • Diverses infections, et plus particulièrement urinaires et pulmonaires.

Compte-tenu de l'affaiblissement et des réserves des personnes âgées, les pathologies citées ci dessus ont tendance à précipiter la survenue du syndrome de glissement.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Glissement"

Commentez l'article "Syndrome de Glissement"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.