Syndrome d'Erasmus : Évolution

1

Evolution de la maladie 

On constate l'installation d'une insuffisance respiratoire associée à un coeur pulmonaire chronique, qui est une affection cardiaque due à une pathologie des poumons. On distingue :

  • Le coeur pulmonaire aigu correspond à une insuffisance de la pompe cardiaque en tant que telle (partie droite) survenant brutalement, et consécutivement à une augmentation de la pression à l'intérieur des artères pulmonaires. Ce type de pathologie, s'observe dans les embolies pulmonaires importantes, et dans certains pneumothorax correspondant à un épanchement d'air dans les cavités constituées par les plèvres pulmonaires (membranes de recouvrement de protection des poumons).
  • Le coeur pulmonaire chronique correspond à une augmentation de volume du ventricule droit s'associant ou non à son insuffisance de fonctionnement. Cette affection est consécutive à une élévation de la tension artérielle à l'intérieur des poumons, due à une affection respiratoire progressive telle qu'une sclérose pulmonaire (perte d'élasticité des tissus composant les poumons), un emphysème (perte d'élasticité et diminution, voire abolition du fonctionnement des alvéoles pulmonaires), un asthme (diminution du calibre des bronchioles associées à une inflammation de celles-ci), une importante déformation de la cage thoracique.

Aucun commentaire pour "Syndrome d'Erasmus"

Commentez l'article "Syndrome d'Erasmus"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.