Syndrome d'Adams-Stokes : Cause

Cause 

La cause du syndrome d'Adams-Stokes est un ralentissement très important du rythme du coeur entraînant une bradycardie (diminution du rythme cardiaque en dessous de 50 battements par minute), ou bien encore un bloc auriculo-ventriculaire, c'est-à-dire l'absence de passage de l'influx nerveux entre l'oreillette et le ventricule.

Ceci aboutit à un arrêt cardiocirculatoire réversible, c'est-à-dire que la circulation sanguine générale s'arrête momentanément, et ne revient à son état normal qu'après quelques instants.

Prévention 

Afin d'éviter certaines complications telles qu'un arrêt respiratoire, des mouvements convulsifs, ou une perte des urines, et surtout des lésions au niveau du cerveau (complications neurologiques), il est nécessaire de réanimer le malade en urgence. 

Chez certains patients il faut procéder à l'implantation d'un stimulateur cardiaque que l'on appelle pacemaker. Celui-ci a la propriété de déclencher des contractions cardiaques en cas d'arrêt du coeur, ou d'absence de transmission des influx permettant la contraction des oreillettes et des ventricules.

Aucun commentaire pour "Syndrome d'Adams-Stokes"

Commentez l'article "Syndrome d'Adams-Stokes"