Stéatohépatite non alcoolique : Examen médical

Examen médical 

L'échographie affirme la présence de graisses dans le foie.

La fibrose liée à cette affection ne peut pas être appréciée par l'échographie. L'inflammation non plus.

La biopsie du foie fait partie des examens complémentaires permettant de poser le diagnostic de NASH avec certitude. Dans les trois quarts des cas la stéatose est associée à la pénétration de cellules inflammatoires et à une perte d'élasticité des tissus de cet organe (fibrose). C'est la raison pour laquelle cette affection est parfois confondue avec une inflammation du foie liée à une intoxication alcoolique.

D'autres parts, il existe quelquefois une cirrhose c'est-à-dire une atteinte des cellules hépatiques se caractérisant par une prolifération du tissu conjonctif (tissu de soutien), une nécrose (destruction par mort des hépatocytes : cellules hépatiques) et la présence de nodules de régénération.  La biopsie permet de faire la différence entre les formes bénignes autrement dit là stéatose elle-même et les formes sévères c'est-à-dire la NASH et la cirrhose.

Analyses médicales 

Le NASH s'observe essentiellement chez les individus obèses le plus souvent présentant d'autres parts un syndrome (ensemble de symptômes) se caractérisant par une résistance de l'organisme à l'insuline associée à un diabète et une hyperlipémie (augmentation du taux des graisses dans le sang). Cette hyperlipémie se caractérise essentiellement par une hypertriglycéridémie (augmentation du taux des triglycérides dans le sang) associée à des taux bas de HDL cholestérol. L'insuline est l'hormone sécrétée naturellement par le pancréas permettant de diminuer le taux de sucre dans le sang.

Au début de cette pathologie on constate une élévation modérée des transaminases et de la gamma glutamyl transférase. Il s'agit d'une variété d'enzymes (protéine permettant à l'organisme, à l'état normal, d'opérer certaines réactions biochimiques nécessaires à son bon fonctionnement).

On constate également parfois une hyperferritinémie (élévation du taux de ferritine dans le sang). La ferritine est une protéine associée à un sucre (glucide), riche en fer, fabriquée par le foie et permettant le stockage du fer dans la rate, la moelle osseuse et le foie.

On constate également une hyperuricémie (élévation du taux d'acide urique dans le sang).

Aucun commentaire pour "Stéatohépatite non alcoolique"

Commentez l'article "Stéatohépatite non alcoolique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.