Stéatocirrhose carentielle du sevrage : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes d'une stéatocirrhose carentielle du sevrage sont  :

  • Apathie.
  • Anorexie (perte d’appétit).
  • Fonte musculaire.
  • Pâleur.
  • Retard de croissance.
  • Oedème (gonflement) des membres inférieurs.
  • Ballonnement abdominal s’accompagnant d’une augmentation de volume du foie avec stéatose (surcharge graisseuse).
  • Lésions cutanées.
  • Troubles psychomoteurs.

Physiopathologie 

Tant que l’enfant est alimenté par le lait maternel, apportant une alimentation équilibrée, et riche en protéines, il ne montre pas de déséquilibre protéïnique.

Après le sevrage, l'enfant adopte la nourriture des adultes (essentiellement végétale) comprenant de la bouillie de céréales, des tubercules, ou de bananes plantains pauvres en protéines. Ce sont les prémices de la maladie.

A cette période de sa vie, l’enfant nécessite d’énormes besoins en protéines, pour une croissance normale. Le kwashiorkor s'associe également à une carence en certains minéraux comme le fer, le zinc, les vitamines.

Aucun commentaire pour "Stéatocirrhose carentielle du sevrage"

Commentez l'article "Stéatocirrhose carentielle du sevrage"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.