Spina bifida : Traitement

Traitement 

Le traitement d'un spina bifida dépend de la présence, ou non d’une hydrocéphalie, pouvant nécessiter la mise en place d’un système d’évacuation du surplus liquidien des ventricules cérébraux (cavités contenues dans le cerveau), vers le péritoine (membrane située dans l’abdomen).

Généralement, les chirurgiens décident une intervention rapide, susceptible de diminuer les risques infectieux. Les familles sont consultées, et une décision rapide est prise avec elles. Néanmoins, il faut savoir qu’étant donné les difficultés rencontrées, aucune intervention n’est susceptible de rendre les capacités sphinctériennes normales de l’enfant.

Le but du traitement chirurgical est d’individualiser la moelle épinière par rapport aux nerfs spinaux (nerfs se rattachant la moelle épinière), à la dure-mère (méninge de protection), à la peau recouvrant l’ensemble et permettant de protéger cette zone de l’organisme contre les infections en particulier.

Le suivi de ces enfants nécessite la coordination de nombreuses équipes spécialisées :

  • Chirurgien orthopédique (hanche, genou, pied).
  • Neurologue (en cas d’hydrocéphalie).
  • Urologue (problèmes de sphincters, pose de sphincter artificiel).
  • Pédiatre.
  • Médecin généraliste (explication aux familles, surveillance des urines, des bilans au cours des prises de sang).
  • Psychologue (soutien en cas de séparation de l’enfant de la famille pour effectuer des séjours en centre de rééducation, suivi scolaire).
  • Kinésithérapeute (rééducation contre les attitudes vicieuses, les rétractions, l’apprentissage de la marche, l’habitude du port d’appareils), rééducation urologique (acquisition de la continence).

Aucun commentaire pour "Spina bifida"

Commentez l'article "Spina bifida"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.