Somatostatine : Symptômes

Physiologie 

La sécrétion de la somatostatine s'effectue à partir de cellules neuro-endocrines (provenant d'un tissu hormonal d'origine nerveux). Son rôle est d'inhiber la sécrétion d'hormone de croissance par l'hypophyse (hormones somatotropes et thyréotropes).

La somatostatine inhibe également la sécrétion de nombreuses autres hormones :

  • Thyrolibérine.
  • Corticolibérine (sécrétée par l'hypothalamus).
  • Thyréostimuline.
  • Gastrine (sécrétée par l'estomac).
  • Insuline.
  • Glucagon (sécrétée par le pancréas).

Diagnostic différentiel 

Cette hormone ne doit pas être confondue avec la somatomédine qui est une substance possédant la propriété de stimuler la croissance osseuse, sous l'influence de l'hormone de croissance hypophysaire.

Aucun commentaire pour "Somatostatine"

Commentez l'article "Somatostatine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.